Grandville

L’honorable diplomate Raymond Leigh-Loutre est trouvé assassiné chez lui. Oui, vous avez bien lu, il s’agit d’une Loutre ! L’inspecteur LeBrock de Scotland Yark est chargé de l’affaire… Entre Sherlock Holmes et Tarantino, embarquez pour une enquête musclée et fascinante à la sauce steampunk !

« Il y a deux cent ans, l’Angleterre perdit la guerre contre Napoléon. Comme le reste de l’Europe, elle fut envahie par la France et la famille royale fut guillotinée. L’Angleterre fut alors intégrée à l’Empire français. Il y a vingt-trois ans, celui-ci lui accorda à contrecoeur l’indépendance, après une longue campagne de désobéissance civile et d’attentats anarchistes. »

Un Sherlock Holmes à tête de blaireau

Les inspecteur LeBrock et Ratzi sont un peu les nouveaux Sherlock Holmes et Watson : le même flegme, le même raffinement dans les dialogues, et surtout le même sens aigu de la déduction.

Sauf que ce sont des personnages à têtes de blaireau et de rat… et qu’ils n’hésitent pas à utiliser des méthodes musclées pour arriver à leurs fins !

Grandville, c’est le nom du Paris de l’époque, dans ce contexte troublé où l’Histoire a suivi un chemin différent que celle que nous connaissons. Une uchronie, comme on dit, qui est peuplée d’humains à têtes d’animaux.

Une ambiance rétro-futuriste

On embarque très vite dans cette série, qui trouve aussi son originalité dans son univers steampunk réussi : on se croirait dans un décor de science-fiction, mais les engins volants fonctionnent à la vapeur, la technologie omniprésente est futuriste et rétro à la fois.

Une atmosphère bien particulière donc, pour ce thriller choc, qui nous en met plein les yeux et plein les méninges !

Ouvrez l’oeil !

Et, cerise sur le gâteau, on pourra aussi y débusquer de nombreux clins d’oeils à d’autres BD (Bécassine, Spirou, Tintin), des détournements de tableaux connus cachés dans le décor, où des têtes d’animaux se sont invitées ! Vous trouverez également des allusions au monde actuel, avec par exemple le premier ministre un poil extrémiste, nommé… Jean-Marie Lapin !

Un polar classe et choc, intelligent et violent, recommandé par la Loutre !

En bref

Série en cours (2 tomes qui peuvent être lus séparément)
Auteur : Bryan Talbot
Editeur : Milady Graphics

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *