Pluto

Comment ça, un manga sur le site de la Loutre ? Hé oui, comme quoi tout arrive ! En attendant les premiers articles de notre spécialiste manga, je vais vous donner ma vision de néophyte sur Pluto… un thriller robotique qui laisse pas indifférent !

Des robots qui se posent des questions…

L’histoire se passe dans le futur. Les robots ont intégré la société, et il devient plus de plus en plus difficile de les distinguer des humains. En Suisse, le meurtre de Mont Blanc, un robot poète qui veille sur la forêt et les animaux, met en émoi la planète entière… L’inspecteur Gesicht d’Interpol est chargé de l’affaire… et au fait, c’est un androïde, lui aussi.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, pas d’affrontement titanesque de robots dans ce manga… enfin, très peu ! L’énigme prend son temps, et on rencontre à chaque chapitre de nouveaux personnages cybernétiques : des robots tristes, qui se posent des questions sur la vie, ou se découvrent une passion pour la poésie ou la musique… D’autres ont une famille, avec une ribambelle d’enfants et une femme qui les attend à la maison…
Certains découvrent aussi des sentiments étranges : l’amour, la haine, … ou sont hantés par les horreurs de la guerre pour laquelle ils ont été construits…

Un polar mélancolique

Lorgnant plus du coté du polar que de la science-fiction pure, Pluto est une histoire complexe, à plusieurs niveaux, qui fait souvent penser à d’autres oeuvres qui traitent de robotique : Blade Runner, Les Robots d’Asimov…

Habitée par une tristesse envoutante, d’une beauté graphique assez incroyable, cette série terminée en 8 tomes nous entraîne aux quatre coins de la planète. Le sujet nous interpelle, on se pose des questions sur les conséquences du pouvoir, le libre-arbitre et on aborde des thèmes tels que l’acceptation de l’autre et le racisme.

Une relecture d’Astro Boy

Ce petit garçon vous rappelle un héros de votre enfance ? Vous avez raison ! Il s’agit bien d’Astro Boy ou « Astro le petit robot » en VF. Pluto reprend un épisode d’Astro, un classique du manga, en adoptant un autre point de vue et lui donnant une dimension plus psychologique et politique

Et voilà ! Tout comme moi, si vous n’êtes pas particulièrement fan de ces BD japonaises qui se lisent à l’envers, laissez surprendre par Pluto, vous en sortirez fasciné… et peut-être même un peu ému !

En bref

Série terminée (8 tomes)
Auteurs : Naoki Urasawa, Osamu Tezuka, Takashi Nagasaki
Editeur : Kana

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires sur "Pluto"

  • Avatar
    13 Déc 2011

    si vous avez aimé pluto, vous adorerez « 20th century boy » et « Monster », qui sont les séries précédentes de Naoki Urasawa, maitre incontesté du manga « suspence-polar ».

  • Avatar
    9 Jan 2012

    oui, j’en suis sortie fascinée! c’est un manga qui a bcp tourné dans la bande d’amis! en ce moment je suis sur la série « les gouttes de dieu », peut être bientôt chroniqué par votre spécialiste? au plaisir d’avoir de tes nouvelles maître!

  • Avatar
    9 Jan 2012

    Salut à toi, Faelys du Nord ! Merci pour ton message ! Nous n’avons pas lu « les gouttes de dieu » ici, mais il parait que c’est très bien ! Tiens, que dirais-tu d’en faire une petite chronique ? 🙂

  • Avatar
    10 Jan 2012

    en fait ça vient d’être fait sur mon blog, mais pas de problème pour que la loutre cite le billet en question!!

  • Avatar
    10 Jan 2012

    ha tiens, bonne idée ça ! 🙂

Trackbacks/Pingbacks

  • Juin 24 Atom – The Beginning | La Loutre Masquée:

    […] Hé oui, c’est bien lui ! Comme annoncé sur la couverture, ce robot nommé Six n’est autre que le fameux « Astro Boy » , célèbre héros des dessins animés de notre enfance et de nombreux mangas, dont le très réussi et très sombre « Pluto« , dont la Loutre vous avait déjà parlé dans cet article. […]