Le « Normandie » était le fleuron de la marine française d’avant guerre. Ce prestigieux bâtiment fait encore rêver, même ceux qui le l’ont jamais vu… tout comme « Le France ».
C’est un magnifique album que l’on tient entre ses doigts.

Lorsqu’elle Elsa ne parvient pas à dormir, elle  se lève et va retrouver Dounia, sa grand-mère,  dans le salon. Cette dernière pleure. Au bout de quelques échanges, la grand mère décide de raconter à sa petite fille son cauchemar, ce qui la fait pleurer mais sous la forme de rêve.

Je pensais lire une BD sur le viagra et bien, je n’ai pas été déçu : cela n’a rien à voir avec le viagra!

Fred est jeune et fait pas mal la fête, il croise Cati, une fois, deux fois puis arrive les trente ans.

« Le pont des arts » est une bande dessinée qui lie l’art à la littérature comme le pont des Arts de Paris relie le Louvre à l’Académie Française. Claire Meurisse signe un album digne d’un manuel d’histoire où l’on découvre les relations tumultueuses entre les peintres et les écrivains français.

L’auteur de BD Nicoby se voit proposer une résidence artistique sur l’île d’Ouessant, dans le cadre d’un festival. Il profite de cette occasion pour entamer un régime… Un chouette album, à base d’humour décalé, d’introspections et de soupe aux choux !