Harlem

1931. Bienvenue à New York, dans le quartier de Harlem. Dans cette partie des USA, les loteries clandestines connaissent leurs heures de gloire. Tout cela est géré d’une main de fer par une certaine Stéphanie Saint Clair surnommée Queenie. Cette martiniquaise d’origine est établie aux États-Unis depuis vingt ans. C’est elle qui a créé le royaume doré de la corruption dans lequel elle évolue.

Qui parle de royaume, parle de convoitise. Un des pontes de la mafia, Dutch Schulz, veut se faire une place au soleil, quitte à dessouder Queenie…

 

Autant le dire tout de suite, Mikaël est un auteur complet : scénario, dessin et couleurs !

Chacun de ses albums est une belle claque. La restitution des années 30 aux États-Unis est époustouflante. Les immeubles, les voitures, les habits des personnages, tout est étudié avec soin. Les personnages sont tous hauts en couleur : du policier au journaliste, en passant par le musicien ou les chefs de gang. Nous sommes immergés dans ce contexte de prohibition. La violence est omniprésente. Les couleurs sombres nous entraînent dans les bas-fonds d’un New York qui fait flipper.

Dans ce monde violent, Mikaël parvient toujours à ouvrir quelques parenthèses de beauté. Voilà sa magie !

Après « Giant » et « Bootblack », ce nouveau diptyque en met plein les yeux. Le premier tirage de l’album réserve même un cahier graphique.

Bon choix pour les éditions Dargaud ! Je suis impatient de lire la suite.

 

 



En bref

Série en cours (1 tome paru sur 2)
Auteur : Mikaël
Editeur : Dargaud


Acheter cette BD sur le site de la librairie Critic !

The following two tabs change content below.
McR

McR

McR a est un homme barbu mais pas méchant. Il a connu la préhistoire, et grâce à un accélérateur de particules, il a pu rejoindre la communauté.
McR

Derniers articles parMcR (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.