« Des siècles après la catastrophe écologique ayant provoqué l’assèchement des océans, l’Humanité a régressé au stade primitif et n’a laissé que quelques survivants à l’état sauvage. Parmi elles, la horde de Thôz où vit l’unique enfant à la peau noire, rejeté par les siens. »