Mais quel secret les papes gardent ils ?

Un archéologue fait une découverte qui le met dans tous ses états. Mais ce secret n’est pas conservé… L’assistant de l’archéologue transmet l’info à une journaliste qui le divulgue aussitôt son rédacteur en chef.

Pendant ce temps là, au Vatican, un nouveau pape est élu : Jean Paul IV. A peine nommé, on lui transmet les informations courantes et une clé qui ne se transmet que de Pape en Pape. Un secret qui dure depuis Saint Pierre. A la vue de ce secret, le nouveau Pape s’en retrouve bouleversé.

Mais quel est donc ce secret ?! Un secret de deux mille ans qui pourrait bouleverser le monde chrétien. Je n’en dis pas plus…

En tous les cas, ce secret est tout à fait possible… comme beaucoup d’autres qui ont été écrit à ce jour (je pense notamment au Da Vinci Code). Il est en plus dans l’actualité…. l’élection d’un nouveau pape et les secrets du Vatican.

C’est un album dessiné par Eric Albert. Le graphisme est sans plus. Le scénario de Frédéric Maingoval se laisse séduire par ce fameux secret et l’action est en continu dès la propagation de la découverte.

La fin de l’album est un peu trop simplet : la journaliste qui est fascinée et qui s’est amourachée de l’archéologue (très rapidement et sans réelle émotion, du moins c’est ce que j’ai ressenti) et qui lui dit qu’elle l’aime. C’est un peu vite torché pour une fin heureuse.

D’autres articles sur : Les Phylactères de Bubu

« Rescapé d’un accident sur le circuit de Nürburgring, en Allemagne, un ancien pilote se souvient d’une rivalité qui a fini en catastrophe. »
L’action se situe vers la fin des années 60. C’est avant tout une histoire de bolide, de formule 2, de courses.

Voici le dernier album de la charmante Aria créé par Michel Weyland depuis une trentaine d’années.
Dans cette aventure, Aria est en proie à d’horrible cauchemars. Rapidement, elle comprend que ses rêves viennent d’une urne sacrée qu’elle a placée dans sa chambre. Cette urne contient les cendres d’un oiseau, considérés comme un Dieu en Astrakale.

Les Histoires de Bizu rassemblées en intégrale, beaucoup d’entre nous l’attendait avec beaucoup d’impatience !

Bizu, c’est un petit personnage que l’on pourrait classer dans les farfadets bretons. C’est la toute première série créée et imaginée par Jean-Claude Fournier.

Voici une aventure issue de l’héroïque Fantasy, mais en un lieu proche de notre monde, puisque la culture asiatique est présente.

Personnellement, je trouve que cette culture est un bon choix pour situer une action, une histoire. C’est un continent où se côtoient les légendes et un animal fabuleux : Le Dragon.