Dans un Moyen-Age où les animaux marchent sur deux pattes et sont doués de parole, une guerre ancestrale fait rage entre les Hommes et les Bêtes. Une guerre qui va peut-être bientôt trouver un terme grâce à un pacte et un mariage historique. Mais même dans les contes de fées, tout n’est pas si simple…

Mais quel secret les papes gardent ils ?

Un archéologue fait une découverte qui le met dans tous ses états. Mais ce secret n’est pas conservé… L’assistant de l’archéologue transmet l’info à une journaliste qui le divulgue aussitôt son rédacteur en chef.

Pendant ce temps là, au Vatican, un nouveau pape est élu : Jean Paul IV. A peine nommé, on lui transmet les informations courantes et une clé qui ne se transmet que de Pape en Pape. Un secret qui dure depuis Saint Pierre. A la vue de ce secret, le nouveau Pape s’en retrouve bouleversé.

Mais quel est donc ce secret ?! Un secret de deux mille ans qui pourrait bouleverser le monde chrétien. Je n’en dis pas plus…

En tous les cas, ce secret est tout à fait possible… comme beaucoup d’autres qui ont été écrit à ce jour (je pense notamment au Da Vinci Code). Il est en plus dans l’actualité…. l’élection d’un nouveau pape et les secrets du Vatican.

C’est un album dessiné par Eric Albert. Le graphisme est sans plus. Le scénario de Frédéric Maingoval se laisse séduire par ce fameux secret et l’action est en continu dès la propagation de la découverte.

La fin de l’album est un peu trop simplet : la journaliste qui est fascinée et qui s’est amourachée de l’archéologue (très rapidement et sans réelle émotion, du moins c’est ce que j’ai ressenti) et qui lui dit qu’elle l’aime. C’est un peu vite torché pour une fin heureuse.

D’autres articles sur : Les Phylactères de Bubu

Septembre 1513, Sud du Darien (Panama-Amérique centrale), une expédition espagnole découvre, par hasard, un vaisseau spatial. Septembre 2019, la navette Atlantis s’apprête à décoller pour sa dernière et ultime mission. Après le décollage, les responsables sont heureux. Tout s’est bien passé. Mais soudain…