Couv_192959En parcourant la liste des auteurs qui seront bientôt présents au festival « Pré en bulles » près de chez moi (et de chez toi ?) en septembre, je suis tombé sur des dessins incroyablement beaux d’Alain Brion.

Pas spécialement passionné des chevaliers de la table ronde, je me suis tout de même plongé dans sa série « Excalibur Chroniques » … et cela s’est avéré une sacrée découverte, à laquelle je ne m’attendais pas !

Couverture T.1

Lou 1985 est le premier tome de cette nouvelle série qui s’intitule Bouche d’ombre. Mon oeil n’a pas seulement été attiré par la date 1985 qui, pour l’anecdote, est celle de mon année de naissance mais par la couverture qui met en scène 8 personnages autour d’une table, pratiquant le spiritisme. Ayant moi-même pratiqué cet exercice étant ado, avec des amis tout aussi curieux que moi, j’ai eu envie de me replonger dans l’univers des ouija, des esprits et des questions sans réponses. En cette période de fête des morts et d’Halloween, voilà un bon prétexte pour lire cette jolie BD qui fait son petit effet. Froussards s’abstenir…

graffet

Amateurs de Steampunk, vous seriez gâtés si vous étiez en possession de cette ouvrage !

C’est quoi le Steampunk ?

A la base, le steampunk signifie punk à vapeur, on peut aussi le traduire par futur à vapeur. C’est avant tout un terme inventé pour qualifier un genre de littérature né à la fin du XXe siècle. L’action se déroule principalement dans l’atmosphère de la société industrielle du XIXe siècle. Le genre utilise les machines à vapeur du début de la révolution industrielle et l’époque victorienne. Aujourd’hui le steampunk est considéré comme une œuvre littéraire fantastique, de fantasy, d’anticipation et certains bases de la science-fiction.

Hauteville HouseCe nouvel épisode est considéré comme le 3ème cycle.

L’épisode

Cette fois, tout va mal pour les habitants de Hauteville House, la villa de Victor Hugo. Gavroche, Hugo, Miss Zelda, Nadar, Georges et Eglantine ont probablement attrapé la peste lors de leur dernière mission. Ils sont bloqués dans le dirigeable de Nadar.

Comme si cela ne suffisait pas, une tempête violente s’approche, et oblige nos amis à se réfugier dans la villa de Hugo, libéré de la quarantaine.

Avec tous ces évènements, un espion à la solde de Napoléon réussit à s’infiltrer dans la base pour y voler des secrets.

Harrydickson01Harry Dickson est un détective privé anglais repris par Jean Ray (version roman) dans les années 30. Ici, nous sommes en présence de la version BD du personnage.

La version BD a été reprise par divers auteurs : Richard D. Nolane, Brice Tarvel et Christian Vanderhaeghe, pour le scénario ; et Olivier Roman, Christophe Alvès et Zanon concernant le dessin.

Nous allons retenir le duo Vanderhaeghe et Zanon pour la présente série.

histoire secreteLa critique d’aujourd’hui sera un peu spéciale, car nous allons vous parler d’une série complète qui vient de prendre fin après 32 tomes. Les éditions Delcourt les sortent actuellement en Intégrale.

Scénario :

Jean-Pierre Pécau (« Grand Jeu » , « Jour J » , « L’or de France » ….) nous propose rien de moins qu’une explication toute personnelle de l’histoire de notre humanité. Quatre Archontes (ou magiciens) s’affrontent et se partagent le contrôle de l’humanité. Un vaste jeu planétaire qui, au début, ne précise pas l’enjeu.

blake22Ce tome signé par Jean Dufaux (scénario) et Etienne Schréder (dessin) est la 22ème aventure de nos très British Philipp Mortimer, savant, inventeur de l’Espadon ; et de Francis Blake, officier au sein du MI5, au service secret de sa gracieuse Majesté.

« L’onde Septimus » se veut être la suite de « La Marque Jaune » , un épisode de Blake et Mortimer devenu un grand classique de la BD, créé par E.P. Jacobs en 1956.

jourj15Toujours dans la même lignée que les tomes précédents, les scénaristes, Jean Pierre Pécau et Fred Duval, nous racontent à leur manière, une autre version d’un évènement important de l’histoire de l’humanité.

Dans le dernier album, les scénaristes ne s’attaquent ni plus ni moins, à la religion catholique : La secte de Jésus de Nazareth !

oursnainsEmile Bravo est surtout connu pour son incursion dans les aventures de Spirou et Fantasio, avec « Le journal d’un ingénu » , primé en 2008, dont nous vous avions parlé dans un article précédent.

Mais, il est aussi l’auteur de « Les épatantes aventures de Jules » et aussi « Ma maman est en Amérique elle a rencontré Buffalo Bill » , primé à Angoulême.

Il a aussi écrit 3 contes qui sont réuni dans cet ouvrage. Ouvrage qui peut comporter un tiré à part (un ex libris).