Voici Julia, une toute petite trentaine, native de San Francisco et qui s’en va se chercher un autre destin à New York. On pourrait être dans une trame gnangnan à la Coyotte Girls (que l’on me brûle vivante de cet aveu d’impuissance, il fut un temps, lointain fort heureusement, où j’adorais ce film, shame on me à fond les gars), (tiens au passage je te colle du son bien collant comme le miel qui va te squatter le tympan toute la fin de journée) , mais je te  rassure ce n’est pas le cas, et donc au point mort de sa vie Julia a envie de changement et déménage tout en sachant pertinemment qu’elle va se ramasser.

« Notre histoire se passe chez les pionniers du grand ouest à cette époque étrange où l’on construit les machines invariablement en bois cerclé de fer. » Un western spaghetti délirant, mêlant action, humour, folie poétique et du grand n’importe quoi… Séquence interview avec son auteur Guillaume Carreau, des éditions nantaises Vide Cocagne !

Déjà deux ans, plus de 100 articles, une quinzaine de rédacteurs, des apéros-loutre, 200 fans facebook, plein de chouettes rencontres, d’interviews et une participation au festival « Pré-en-Bulles » …. Un grand merci à tous !

Pour fêter cela, voici une petite compil’ de dédicaces, des Loutres Masquées que des auteurs mondialement connus nous ont dessinées !

Que feriez-vous s’il vous restait plus qu’un an à vivre? Question que l’on s’est (presque) tous posé au moins une fois dans sa vie. La Lignée raconte l’histoire d’une malédiction qui frapperait la famille Brossard et qui ferait mourir tous les ainés à l’âge de 33 ans…