couverturebdInterview de Julien Neel – réalisée par Violetta à Quai des bulles, le 29/10/2016

Lou raconte le quotidien d’une jeune fille, entre sa maman, son chat, ses ami(e)s, ses amours…

Notre journaliste en herbe, Violetta, 8 ans et demi, a rencontré l’auteur de Lou, Julien Neel, à l’occasion du festival Quai des bulles à Saint-Malo. C’est elle qui a préparé les questions avec l’aide de sa maman et qui les a choisies pour interviewer Julien. Pendant que Violetta posait les questions, Julien lui a fait deux dédicaces.

9782205074345-couvChez la Loutre Masquée, on est hyper fans de Léo… donc forcément, on était impatients de le rencontrer au festival Quai des Bulles de Saint-Malo ! Nous avons adoré ses séries de science-fiction « Aldébaran » , « Bételgeuse » , « Antarès » ou encore son thriller futuriste « Mermaid Project » .

Mais aujourd’hui, c’est surtout pour parler de son nouvel album « Amazonie » qu’on le rencontre. Dans ce premier tome de la nouvelle saison de « Kenya », on retrouve l’agent secret britannique Kathy Austin au Brésil, toujours en quête de phénomènes paranormaux à résoudre…

album-cover-large-31115À Portland, quand Astrid et Rachel, deux super copines de CM2, voient pour la première fois un match de Roller Derby, c’est le coup de foudre ! Dès leur entrée sur la piste, toutes ces filles hyper balèzes et tatouées, avec leurs noms guerriers, leurs coiffures bizarres et leur maquillage flippant leur donnent la chair de poule ! Mais ensuite, quand le match commence, c’est une vraie révélation pour Astrid : elle veut faire du Roller Derby !

couv Comme quoi, il ne faut jamais se fier aux couvertures…

En voyant la couverture de Tokyo Ghost, je me suis dit « Houla, encore un truc hyperviolent, avec un motard justicier borderline sans pitié qui défonce tous ses ennemis… » Alors oui, cela commence comme ça, en effet… puis l’histoire bifurque très vite vers quelque chose de complètement inattendu, change radicalement de style, de décor.

Ensuite, en y regardant de plus près, j’ai examiné le fond de la couverture :

Cachés derrière le motard vengeur, on voyait aussi des animaux, des enfants, une blonde avec un sabre, des temples asiatiques…

Si si, regardez bien ! 🙂

banner_tokyo_artic

Couv_273924« Le futur lointain. Accablée par les rayons destructeurs d’un soleil mourant, l’Humanité a été contrainte de se réfugier au coeur de vastes cités sous-marines, alors que des scientifiques continuent à envoyer des sondes spatiales en quête d’un nouveau foyer. »

Mais l’Humanité est de nature très fataliste, et, reclus au fond des océans, plus personne ne croit vraiment pouvoir à nouveau un jour fouler le sol terrestre. C’est sans compter sur Stel Caine, une scientifique dont l’optimisme est à toute épreuve.

Malgré son passé douloureux (sa famlle a été massacrée dix ans auparavant par de violents marginaux), elle continue de croire en l’Homme et en l’avenir.

Elle montera une expédition avec son fils Marik pour retrouver la sonde et braver les dangers des abysses.

album-cover-large-28625Une variation surprenante et girly autour de Spiderman… ça ne se refuse pas !

Bienvenue dans les mondes parallèles !

Marvel et DC Comics ont toujours adoré créé des univers parallèles, pour donner libre cours à leur imagination et offrir de nouveaux horizons à leurs héros : on inverse les rôles (les gentils deviennent méchants), on dit que tel héros est en fait une fille… etc . C’est notamment le cas pour Spiderman, qui a connu, avec la série de comics Spider-Verse, de nombreuses variations du héros… La plus intéressante et la plus populaire est sans doute Spider-Gwen !

Couv_250228« The New York Four » nous plonge dans le quotidien de quatre étudiantes en collocation dans le coeur de New York :

Riley : peu sûre d’elle, stochée en permanence  son smartphone, et qui souhaite renouer avec sa soeur perdue de vue,
Ren : une jeune rasta adepte de skateboard, qui prend la vie avec légèreté
Merissa : une brune plantureuse à qui tout sourit, et qui change régulièrement de petit ami
Lona : une brune un peu renfermée et secrète

1753_rot_preview

Avec « The infinite loop » , il y a de quoi être surpris ! Voici un comics français de science-fiction qui nous parle de voyage dans le temps, d’uchronies, de paradoxes spatio-temporels… mais surtout de la liberté de faire ses choix et d’aimer qui on veut…

9782205073904_1_75Avec ce nouveau tome, la série de science-fiction de Léo, Corine Jamar et Fred Simon prend de l’ampleur et s’accélère.

L’histoire se situe dans un futur qu’on peut qualifier de post-apocalyptique, après une grande « troisième guerre » . Cette guerre, au delà des dégâts matériels et climatiques, a eu de nombreuses conséquences : le racisme est omniprésent, mais inversé : les noirs sont majoritaires et ont accès aux postes à responsabilités et à de grandes carrières, alors que les blancs sont une minorité à la mauvaise réputation.

Roi OursDans sa tribu, aux abords de la grande forêt, Xipil, une jeune indienne et fille du chef, est sacrifiée à la déesse Caïman. Attachée à un Totem, elle est laissée seule par la tribu, attendant que la déesse vienne la chercher… Contre toutes attentes, c’est le Roi Ours qui s’approche d’elle et qui la libère…

Sachant que sa tribu ne tolérera pas cet affront blasphématoire, aussi involontaire soit-il, Xipil s’enfuit dans la forêt. Mais elle est bientôt rattrappée par l’un des siens, qui l’attaque violemment. Elle est sauvée in extremis par le Roi Ours, qui l’emmène avec lui dans son royaume, au coeur de la forêt impénétrable…