La cité du bonheur

« Sur la planète Héos, les Humains ont débarqué voilà plus de 200 ans, pillant et mettant en esclavage tous ses habitants. Après la Révolution Héossienne, l’humain a perdu de son pouvoir, mais le poison de sa civilisation a eu le temps de se répandre…

Quatre adolescents, Ned un petit escroc nostalgique du pouvoir humain, Miel de Lune, une invocatrice de fantômes, Bolos un petit bricoleur, féru de technologie et Karkän, un puissant élémentaliste du feu, survivent comme il le peuvent, dans une cité perdue au milieu de la jungle. Mais une menace venue d’un lointain passé va plonger tout ce petit monde au bord du chaos.

Chacun va réagir comme il le peut selon les armes dont il dispose… »

Cet univers riche entre science-fiction et fantasy a été inventé par Igor Polouchine. Il adapte là en bande dessinée le jeu de rôle à succès « Shaan » qu’il a lui-même créé. Il est épaulé au scénario par son compère  Rodolphe Gilbart. Ce monde foisonnant est mis en images et en couleurs par Fabrice Weiss, habitué de l’illustration de jeux de plateaux ou de l’animation de jeux vidéo.

En interview, Igor Polouchine révèle avoir mis de nombreuses influences dans cet album : des plus geeks (« Star Wars » ou « Blade Runner ») à d’autres plus axées sur la banlieue (« La haine », « Les Misérables »). Ce mélange des genres se ressent à la lecture et donne une cohérence à l’univers. Si les jeunes héros sont dans un monde futuriste fait de technologie et de magie, cela ne les empêche pas de s’ennuyer. On zone à leurs côtés en bas des immeubles, et on les voit s’attirer les pires embrouilles avec les malfrats du quartier.

Ici, pas de grande bataille galactique ni de vaisseau spatial, on reste au niveau du sol et cela fait du bien. Les relations entre les personnages sont bien développées. On aborde des thématiques sociales telles que les relations parent-enfant, ou encore l’héritage que nous laisse notre société.

Magnifiquement mis en images, « La cité du bonheur » est un one-shot de science-fiction pas tout à fait comme les autres qui vaut le détour. Après le polar futuriste (« The last detective »), une saga d’héroïc-fantasy magistrale (« Furioso ») ou encore une aventure fantastique à la sauce steampunk (« Spirite »), les éditions Drakoo n’en finissent pas de nous surprendre !

 

 



En bref

1 one-shot
Auteurs : Igor Polouchine, Rodolphe Gilbart et Fabrice Weiss
Editeur : Drakoo


Acheter cette BD sur le site de la librairie Critic !

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.