« Indians » : interview de Tiburce Oger


« Go west young man » devait être une aventure à part, quelque chose d’exceptionnel voire d’unique. Il devait s’agir du premier opus de Tiburce Oger…

Et voilà qu’un second tome arrive : « Indians » !

Un second chef d’œuvre, qui retrace à travers le regard d’un aigle sacré le destin des amérindiens durant la conquête de l’Ouest.

 

 

Bonjour Tiburce ! Tout d’abord, comment est né le projet « Go west young man » ?

J’ai subi un accident corporel en tombant, et j’ai eu deux côtes cassées. J’ai été immobilisé sans pouvoir travailler pendant assez longtemps. Je cogitais sur ce projet. Ne pouvant alors dessiner moi-même, l’idée m’est venue de faire travailler mes amis dessinateurs à ma place !

Je me suis dit : je vais écrire et proposer aux auteurs de créer chacun une histoire courte. Ils pourraient choisir parmi différentes périodes de l’Histoire américaine.

Hervé Richez, des éditions Bamboo, a été très vite emballé !

Nous avons sollicité des auteurs que j’admire et personne n’a refusé. C’était magique, ce projet a rassemblé quatorze dessinateurs, dont Ralph Meyer, Félix Meynet, Dominique Bertail, Hugues Labiano, François Boucq, Eric Herenguel, Steve Cuzor, Michel Blanc-Dumont, Christian Rossi, Michel Rouge, Ronan Toulhoat, Paul Gastinen …

 

Et pour « Indians » ?

De « Go west young man », je suis passé à « Indians ». Des auteurs ont voulu travailler avec moi après le premier tome. J’ai donc continué à écrire, j’adore cela. J’ai alors décidé de ne plus évoquer les cowboys, mais de m’intéresser à la vie des indiens.

Il s’agit de la même logique, sauf que cette fois-ci les auteurs sont aussi venus vers moi, par téléphone ou par Facebook. Ils avaient apprécié le premier tome et souhaitaient participer à la suite.

Nous sommes arrivés à seize auteurs sur cet album, parmi lesquels Mathieu Lauffray, Paul Gastine, Christian Rossi, Dominique Bertail, Michel Blanc-Dumont ou encore Derib.

 

C’est pas un peu compliqué de travailler avec autant de monde ?

Il faut composer selon les souhaits de chacun. Certains ne proposent que deux pages et d’autres plus. Je dois donc adapter mon scénario et parfois réécrire, c’est génial.

Je dois aussi faire attention aux raccords, la période, les personnages …. Par exemple, à certaines époques, dans certains lieux, il n’y avait pas d’âne et je dois vérifier cela par exemple !

J’ai ainsi le rôle de chef d’orchestre. Je peux aussi proposer des coloristes.

 

L’histoire n’est plus du tout la même, elle n’est pas écrite de la même manière ?

Dans le premier tome, une montre à gousset fait le lien entre les époques. Ici, il ne s’agit pas d’un objet pour les indiens. D’ailleurs, ils n’ont pas ce rapport à l’objet mais plutôt un rapport à la nature. Je voulais partir de ce postulat dans « Indians ».

J’ai donc choisi la figure d’un aigle comme fil directeur. Il conduira l’histoire sur tout l’album. Ce regard extérieur me plaît.

 

Tu as pris goût à toute cette histoire ?

En effet, après « Go west young man », j’étais un peu frustré. Tout était si passionnant : la réunion des auteurs, l’écriture, l’adaptation, … Quel plaisir ! La suite ne s’est pas fait attendre, et je pense continuer. En réalité, j’adore cela ! Et il faut dire qu’Hervé m’a beaucoup épaulé. Du coup, on est parti pour d’autres aventures !

 

Lorsque l’on rencontre Tiburce Oger, on comprend dans son regard la passion qui l’anime, et l’alchimie qu’il a nouée avec ses collaborateurs.

Merci à lui pour le temps qu’il nous a attribué, et bravo pour ce super projet !

Les auteurs-trices ayant participé à cet album : Tiburce Oger, Hervé Richez, Derib, Mathieu Lauffray, Félix Meynet, Michel Blanc-Dumont, Dominique Bertail, Hugues Labiano, Christian Rossi, Laurent Hirn, Laurent Astier, Jef, Corentin Rouge, Dimitri Armand, Paul Gastine, Ronan Toulhoat, Benjamin Blasco-Martinez, Emmanuel Bazin, Jocelyne Charrance, Jack Manini et Émilie Beaud



En bref

Série en cours (2 tomes parus)
Auteur : Tiburce Oger, Mathieu Lauffray, Paul Gastine, Christian Rossi, Dominique Bertail, Michel Blanc-Dumont, Derib, ... (16 auteurs-trices au total)
Editeur : Grand Anglae / Bamboo



Découvrir nos interviews réalisées à Quai des Bulles 2022 !


The following two tabs change content below.
McR

McR

McR a est un homme barbu mais pas méchant. Il a connu la préhistoire, et grâce à un accélérateur de particules, il a pu rejoindre la communauté.
McR

Derniers articles parMcR (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *