Il m’en faut parfois très peu pour me convaincre d’acheter un bouquin, parfois si peu que s’en est désolant. Heureusement souvent comme ici ça s’avère du peu qui fut judicieux. Là j’ai été convaincue juste parce que j’ai ouvert une page et que le chat de l’auteur était « casse cojones » matinalement et miaulait des « Grouille, allez Grouille » à son maître enveloppé encore d’un sommeil délicieux vaincu par un affamé de chat, en bref j’ai ricané et du coup j’ai acheté. Oui il m’en faut peu je te dis.  Bon ok j’avais déjà entendu causer de  l’auteur et de son blog  qui faisait même partie de mes favoris dans mon ordi, mais voilà vu que j’ai une liste de favoris longue comme les amants de Lindsey Lohan, du coup je l’avais un peu relégué aux oubliettes, enfin bien m’en a pris de mettre la main sur cette BD. J’ai adoré.