Été brûlant à Saint-Allaire

Ecrit par McR le 06 février 2023

Ce beau jour de l’été de l’année 1966, le village de Saint-Allaire se réveille paisiblement. Chaque habitant est bien dans son rôle.

L’instituteur Amédée Bazille est maire pour un troisième mandat. Il est tellement passionné par Saint-Allaire qu’il en a écrit un livre. Le père Driot, quant à lui, recherche les âmes en peine au fond d’un verre de vin. On en raconte d’ailleurs des histoires sur ce père-là. On dit qu’il boirait trop, mais surtout qu’il aurait trouvé un trésor de la résistance…

Quant à sa fille, la belle Anna, elle en fait chavirer des cœurs. Polo en pince pour elle alors qu’elle serait intéressée par quelqu’un d’autre. L’heureux élu serait Aristide, qui est employé à la boulangerie Bongrain. Il a tout pour plaire à Anna mais voilà, il est noir. Son papa est un ancien tirailleur sénégalais venu s’installer à Saint Allaire à la sortie de la guerre.

Et c’est exactement là que cela ce corse !

 

Publié à quelques jours de la sortie du film “Tirailleurs” avec Omar Sy, cet album de Bouysse et Casanave tombe à point nommé.

Vous l’aurez compris, il n’est pas question que de tirailleurs mais de leur vie d’après. Que deviennent ces gens quand la guerre est finie ? Comment se reconstruisent-ils?

En 1966, les deux auteurs ont décidé de nous faire passer du bon temps dans un village digne d’un film de Jacques Tati. Tout est possible dans ce monde en émergence.

Franck Bouysse ponctue les chapitres avec de petits textes emprunts de mystère : “Coup fourré derrière le presbytère“, “Polo voir rouge” ou encore “Missel mi-raisin“. Tout ceci est savoureux à souhait. Le récit est génial et tellement beau.

Quant à Daniel Casanave, ce roman graphique était pour lui.  Ses traits sont précis et fluides comme à son habitude. La couleur de Claire Chamion parfume aussi cette histoire avec un soupçon de magie.

Cet album traite de la tolérance et de l’acceptation des différences, mais avant tout d’amour. Les auteurs nous content une histoire belle et simple avec un soupçon d’humour, où tout fini en feu d’artifice.

Ce one-shot s’adresse à tous les publics.

Au fait, savez-vous comment s’appellent les habitants de Saint Allaire ? Les Nichonnais, en voilà une belle affaire !

 

Écouter notre chronique radio sur France Bleu Armorique dans l’émission « Culture-S » :



En bref

Un one-shot
Une BD de : Franck Bouysse, Daniel Casanave et Claire Chamion
Édition : Albin Michel


Acheter cette BD sur le site de la librairie Critic !

The following two tabs change content below.

McR

McR a est un homme barbu mais pas méchant. Il a connu la préhistoire, et grâce à un accélérateur de particules, il a pu rejoindre la communauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *