Les gardiennes d’Aether

« Entre magie et technologie, l’Empire de Valania prospérait, jusqu’à ce qu’il soit envahi par des monstres quasi-invulnérables. Seule une étrange épée peut les blesser mais elle s’est liée à la première personne qui l’a touchée : un jeune serviteur du palais.
Le destin du monde dépend désormais de lui.
Il a pour l’aider une princesse caractérielle aux puissants pouvoirs magiques ; son amie d’enfance, épéiste de renom ; et une dangereuse pirate aux motivations mystérieuses.

Lui, en revanche ? Non, il ne sert vraiment à rien…»

Décidément, les éditions Drakoo n’en finissent pas de nous surprendre !

Après « Nécromants » et « Démonistes », le romancier Olivier Gay nous propose une nouvelle série de fantasy matinée de science-fiction, qui ne se prend surtout pas au sérieux !

A commencer par le héros Aether, ce jeune homme un peu simplet, qui se retrouve catapulté au centre de toute l’histoire… mais qui est complètement dépassé par les événements ! Heureusement, il sera entouré de trois filles « badass » aux caractères bien trempés. Cela change des héros musclés qui sauvent des demoiselles en détresse, et on ne va pas s’en plaindre !

Cet univers fantastique est mis en images par Jonathan Aucomte. Ses influences manga donnent un ton espiègle et dynamique à cette aventure.

Les personnages sont charismatiques, ils passent beaucoup de temps à se chamailler pour notre plus grand plaisir, dans des dialogues aux petits oignons. Les répliques fusent, truffées de références à des chansons ou à des films de la « pop culture ». Entre action spectaculaire et humour décalé, ce premier tome fait souffler un vent de fraîcheur sur les BD de fantasy !

 

 

En bref

Série en cours (1 tome paru sur 3 prévus)
Auteurs : Olivier Gay et Jonathan Aucomte
Editeur : Drakoo


Acheter cette BD sur le site de la librairie Critic !

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *