Hauteville House – Coffrets

Après avoir longuement hésité sur l’achat de la série (très longuement même), je me suis lancé en achetant les coffrets (en promo heureusement). Et quelle découverte ! Une œuvre indispensable, exceptionnelle…

Deux coffrets, deux cycles.

L’histoire général est la suivante : Hauteville House est la villa de Victor Hugo sur l’île de Guernesey (Ile anglo-normande). Ce dernier, fervent défenseur de la république, accueille dans les souterrains de sa villa, un service de renseignements et d’agents secret afin de rétablir la République en France.

L’agent Gabriel Valentin-La-Rochelle (dit Gavroche) est le héros principal de la série et devra affronter les espions à la solde de Napoléon III.

 

Le premier cycle (coffret 1) mène Gavroche au Mexique, où les espions de l’Empereur français, ont découvert une entité capable d’exterminer une armée… Cette arme intéresse les Etats confédérés, alors en guerre contre les Etats de l’Union (guerre de sécession). Gavroche, aidé d’une espionne des Etats du Nord, devra contrecarrer ce plan machiavélique.


Le deuxième cycle (coffret 2) nous plonge au coeur de la pierre philosophale, de l’abbé Frollo et du navigateur La Pérouse. Dans ce deuxième cycle, c’est l’avenir de l’humanité qui est en jeu. On y croise cette fois ci des entités extra-terrestres, sur Terre depuis l’aube de l’Humanité et qui surveillent l’évolution de l’espèce humaine.

Là, contre toute attente, les espions de Victor Hugo et de Napoléon n’hésitent pas à s’allier car un autre personnage s’intéresse à la pierre : le fantôme de Paris, maître et Roi de la pègre parisienne.

 

Une série où se mêle l’histoire et la fiction.

Fred Duval a retenu l’époque du IIème Empire, les écrivains de l’époque, et a amalgamé l’ensemble pour créer une série où innovations techniques, mysticisme et légende font bon ménage.

Les idées, pour enrober l’ambitieux scénario, sont agréablement imaginées par Thierry Gioux. Les décors sont fortement inspirés du Jules Verne. Une révolution exponentielle laissant la place à la machine à vapeur, aux montgolfières… Beaucoup d’anachronismes par rapport à l’histoire réelle, mais ce n’est que du bonheur et un réel plaisir à chaque pages !

J’encourage, les amateurs de fantastique, des oeuvres de Jules Verne, à lire cette fresque !

 

 

D’autres articles sur : Les Phylactères de Bubu

The following two tabs change content below.
Bubu
Fan de Bd !! Non fou de Bd, mais je sais rester raisonnable, car c'est le compte en banque qui gueule. Les genres ? De tout, mais il faut que le scénario accroche que le dessin attire afin de plonger du côté obscur
Bubu

Derniers articles parBubu (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trackbacks/Pingbacks