Griffe blanche – L’oeuf du Roi Dragon

Voici une aventure issue de l’héroïque Fantasy, mais en un lieu proche de notre monde, puisque la culture asiatique est présente.

Personnellement, je trouve que cette culture est un bon choix pour situer une action, une histoire. C’est un continent où se côtoient les légendes et un animal fabuleux : Le Dragon. Signe impérial, signe de force, signe de vénération.

Le dessin de Taduc est assez classique, il n’est pas sans rappeler « Chinaman » ou « Mon pépé est un fantôme ». On adore. La présence d’une femme, d’une européenne, douée aux arts guerriers, doit faire référence à Yim Wing-Chun (jeune femme qui a appris le Wing Chun, un art martial réservé au début aux femmes). Une femme guerrière n’est pas concevable dans ces époques sauvages.

Le Tendre, tout en gardant les bases de la culture chinoise, n’hésite pas à casser les barrières masculines en imposant une femme dans les combats et qui maîtrise l’épée tout en gardant sa féminité. Cela change un peu des gros bras.

Le premier tome lance les bases de l’histoire de cette femme surnommée Griffe Blanche. On peut souhaiter que les personnages prennent de la maturité, de la confiance et du charisme face aux aventures qui les attendent.

Sortie prévue pour le 19 avril

D’autres articles sur : Les Phylactères de Bubu

The following two tabs change content below.
Bubu
Fan de Bd !! Non fou de Bd, mais je sais rester raisonnable, car c'est le compte en banque qui gueule. Les genres ? De tout, mais il faut que le scénario accroche que le dessin attire afin de plonger du côté obscur
Bubu

Derniers articles parBubu (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trackbacks/Pingbacks