Un petit pas pour l’Homme, un croche-patte pour l’Humanité – interview de Libon

Saviez-vous que la première unité de mesure était la poule ? Que le savon était d’abord un remède contre la mort ? Que la clé a été inventée bien longtemps après la porte ?

Autant de découvertes incroyables que nous propose Libon dans « Un petit pas pour l’Homme, un croche-patte pour l’Humanité ». Mais c’est avant un bon moment de rigolade garanti. Il nous explique tout.

Séance interview !

 

Comment est née l’idée de cet album ? Une envie de parodier les BD de vulgarisation historique ?

Un peu par hasard. La rédaction de Fluide glacial souhaitait réunir des planches parues au cours des années, et ils se sont aperçu que beaucoup tournaient autour du même univers: la science, les inventions, le progrès technique. On a décidé de rajouter un bon paquet de pages en plus, et voilà. Il n’y a pas tellement de volonté de vulgariser quoi que ce soit (heureusement !), mais plutôt d’aller explorer tout ce petit monde.

 

Les unités de mesure, la communication, l’hygiène, les transports, le cinéma… Tout y passe ! Vous êtes-vous documenté sur certaines découvertes historiques pour mieux les tourner en dérision ?

Pas vraiment, en tout cas pas pendant l’élaboration des histoires. Ce sont des thèmes qui m’attirent, j’adore le musée des Arts et Métiers, à Paris, les machines, les instruments. Je garde dans un coin de la tête des détails ou les grandes lignes, j’oublie des noms. Ce sont des sujets auxquels je m’intéresse de toute façon, mais je prends un chemin détourné pour en parler.

 

Dans votre album, une invention révolutionnaire résout souvent un problème mais en amène un autre. Par exemple, l’invention de la porte empêche aux intrus d’entrer dans une caverne, mais aussi de sortir. Il faudra attendre l’arrivée de la clé. Ou encore le bâton qui sert d’unité de mesure mais qui se fait grignoter par les termites. J’ai l’impression que vous aimez terminer vos anecdotes par de petites pirouettes humoristiques ?

Concernant le « baton-unité-de-mesure », c’est inspiré de la crainte de perdre LE mètre étalon. Pendant longtemps, le mètre c’était un objet unique, à partir duquel on réalisait des copies pour différents usages. Mais il était unique. Si il lui arrivait quoi que ce soit, on avait « des copies du mètre » mais plus LE mètre. Ca me faisait rigoler de changer un peu la réalité et  que tout repose sur les objets en bois !
Mais j’aime bien mettre mes personnages dans des situations pas possibles, et chercher après comment les en sortir…

 

Le charme de cet album vient aussi de l’humour absurde, utilisé de façon très sérieuse, dans le but d’illustrer des situations historiques. Quelles ont été vos influences en termes d’humour ?

Principalement Gotlib, Franquin, les Monty Python. J’adore l’humour anglais en général.

 

L’album se termine sur une invention révolutionnaire : un vaisseau spatial qui roule sur le sol ! Quel est selon vous l’invention la plus absurde que l’on utilise aujourd’hui dans notre quotidien ?

Le premier truc auquel je pense, ce sont les objets connectés. Je vois à peu près l’intérêt que ça peut avoir sur le papier, mais j’avoue que devoir faire des mises à jour d’ampoules électriques ou risquer de ne pas pouvoir utiliser un grille pain parce que la société qui le fabriquait a fait faillite me dépasse un peu ! Et les imprimantes avec un abonnement pour l’encre, horrible.

 

Quels ont été les retours des lecteurs ?

Jusque là tout va bien !

 
Avez-vous d’autres projets d’albums sur le feu ?

Oui ! Un prochain recueil de « Tralaland » sortira chez BDkids le 12 octobre, et j’ai réalisé les dessins d’une aventure de Spirou, « Spirou chez les fous »,  scénarisée par Jul, qui sortira  le 25 novembre !

Merci Libon !



En bref

Un one-shot (gags)
Auteur : Libon
Editeur : Fluide glacial


Acheter cette BD sur le site de la librairie Critic !

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *