L’homme qui tua Chris Kyle

Chris Kyle est un tireur d’élite exemplaire. A son retour d’Afghanistan, il détient le record de personnes abattues, soit 160 « tués confirmés ». Cela le place au rang des meilleurs tireurs, un vrai cow boy de légende, mais aussi un partenaire de combat hors pair. Il faut mieux être de son côté !

A son retour du conflit, il écrit « American Sniper », un livre sur sa vie de militaire. Il doit donc en assurer la promotion télévisuelle.

Il doit alors se défaire de certaines histoires en lien avec son retour de la guerre. Par exemple, l’histoire de Jesse Ventura, un acteur et homme politique que Chris aurait brutalisé dans un bar, pour avoir manqué de respect aux militaires.

Dès son retour au Texas, son état natal, Chris a créé une société de sécurité, « Craft International », dont la devise est : « Contrairement à ce que ta maman t’a dit, la violence règle bien des problèmes ».

Il a aussi créé une association de soutien aux anciens combattants. Le but est de mettre à disposition des stands de tir pour tous les blessés de guerre qui sont victimes de trouble de stress post-traumatique.

Il y passe du temps en compagnie de son ami de musculation Chad Littlefield. A eux deux, ils gèrent le stand.

Eddie Routh fait partie de ces marines qui ont aussi passé du temps au combat, mais rien n’est réellement clair sur sa vie. La seule chose qui est sûre, c’est qu’il se drogue beaucoup depuis sa sortie de l’armée.

Les parents d’Eddie passent eux aussi dans une promotion télévisuelle, mais par pour un livre : ils témoignent suite au meurtre de Chris Kyle et Chad Littlefield.

Que s’est il passé en réalité ?

Eddie Routh devait passer la journée avec Chris et Chad au stand de tir. Ses traumatismes de l’armée avaient interpellé Chris, qui avait accepté de l’accompagner. Pour autant, le 8 février 2013, Eddie assassine Chris et Chad au stand de tir ! Pourquoi ?

Le recueil de Fabien Nury et Brüno est construit autour d’interviews et de récits au rythme d’un western,

Le titre « L’homme qui tua Chris Kyle » est déjà un clin d’œil au célèbre western « L’homme qui tua Liberty Valance ». Les deux auteurs construisent un recueil de scènes afin d’expliquer le retour de Chris Kyle en Amérique après la guerre.

Il peut sembler étonnant de commencer la lecture de cet album par une suite de scènes TV. Mais en réalité, les deux auteurs s’en servent pour construire l’histoire et nous immerger dans le contexte de l’époque.

Le meurtre de Chris Kyle, raconté comme un western, fait rentrer Eddie Routh dans l’Histoire, comme l’homme qui tua la légende.

Après avoir lu cet album, on a envie d’en savoir plus, par exemple de voir le film « American Sniper » de Clint Eastwood, qui s’inspire du livre de Chris Kyle. Mais aussi de découvrir les interviews des vrais Chris Kyle, Taya Kyle, des parents d’Eddie Routh et même de Jesse Ventura. On peut aussi revoir les obsèques de Chris Kyle, qui sont en quelques sortes l’hommage d’une nation à un tueur.

Et surtout cet album donne envie de comprendre les faits sans pour autant les juger.

Le fameux duo Fabien Nury – Brüno nous avait habitués aux polars musclés (« Tyler Cross ») et au récit d’aventures (« Atar Gull »). Ils reviennent cette fois dans un tout autre registre, avec ce documentaire dessiné, qui fait froid dans le dos, tout en faisant réfléchir. Cela change, et ce n’est pas pour nous déplaire !

Il existe deux versions de cet album : en noir et blanc et en couleurs. La version en noir et blanc est très intéressante, et permet d’apprécier le coup de crayon de Brüno. La version en couleurs vaut aussi le détour, car la coloriste Laurence Croix fait des merveilles.

Quant aux dessins, ils sont époustouflants. J’avoue avoir eu assez peur du Ténia page 49 quand même !

Il est évident que raconter cette page de l’histoire américaine sans jugement n’était pas facile.

Ce one shot peut être lu par toutes et tous. Il s’agit d’une superbe analyse. Merci aux auteurs !

 

Le trailer

 

La leçon de dessin de Brüno

 

En bref

1 one-shot
Auteurs : Fabien Nury et Brüno
Editeur : Dargaud


Acheter cette BD sur le site de la librairie Critic !

The following two tabs change content below.
McR

McR

McR a est un homme barbu mais pas méchant. Il a connu la préhistoire, et grâce à un accélérateur de particules, il a pu rejoindre la communauté.
McR

Derniers articles parMcR (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *