Pygmalion et la vierge d’ivoire

Sur l’île de Crète, le jeune Pygmalion ne vit que pour la sculpture. Il est tellement obsédé par cette passion qu’il refuse les avances de toutes les jeunes filles. Cela fait souffrir la belle Agapé, qui en pince pour lui.

Pygmalion et son père Anthéos embarquent sur leur bateau pour se rendre à Chypre. Malheur leur en a pris ! C’est le jour dédié à Poséidon, le dieu marin. Aucun bateau ne doit prendre la mer sans autorisation. Leur bateau est attaqué par un dragon des mers. Le navire est détruit et les deux hommes tombent à l’eau. Pygmalion survit par miracle, mais son père meurt noyé.

Dans ses rêves, Pygmalion verra son père descendre au royaume des morts et rencontrer Charon le passeur. Ce dernier fait passer les âmes errantes sur sa barque à travers le fleuve du Styx en échange d’une pièce d’or. C’est la belle Aphrodite en personne qui paiera la pièce pour Anthéos. Quand il se réveillera, Pygmalion restera hanté par cette vision. Il n’aura plus qu’une idée en tête : réaliser une sculpture parfaite de la déesse Aphrodite. Jusqu’où cette quête insensée l’emmènera ?

On connaît Serge Le Tendre pour la mythique « Quête de l’oiseau du temps ». Scénariste prolifique, il a récemment publié d’autres très bonnes séries, telles que « Terence Trolley », « Le sarcophage des âmes » ou encore « La peau de l’autre ». Cette fois, il choisit de revisiter la mythologie grecque. Car c’est bien d’une adaptation qu’il s’agit. Si les aspects tragiques et romantiques qui rendent cette histoire passionnante sont bien présents, il a pris le parti de développer la dimension fantastique, donnant la part belle aux divinités de l’Olympe.

Aux dessins, Frédéric Peynet rend un magnifique hommage à ce récit, avec des dessins somptueux. Les îles grecques, les décors ancestraux dignes de péplum ou le terrible royaume des morts sont restitués avec brio. Les illustrations détaillées nous immergent complètement dans ce récit. Les expressions des personnages sont très bien rendues et leur donnent de l’épaisseur.

Le résultat est un album passionnant, une tragédie grecque comme on les aime. La conclusion sera laissée à votre libre arbitre. A chacun-e de tirer les enseignements de cette histoire.

Passionné depuis l’enfance par les personnages de la mythologie, Serge Le Tendre l’a annoncé en introduction de l’album : d’autres adaptations de ces récits sont à venir. On a hâte de les découvrir !



En bref

1 one-shot
Auteurs : Serge Le Tendre et Frédéric Peynet
Editeur : Dargaud


Acheter cette BD sur le site de la librairie Critic !

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.