La Baleine blanche des mers mortes

« Mers et océans ont disparu. L’eau s’est évaporée, tous les animaux marins sont morts.

Dans un monde changé en désert, la mer fantôme revient hanter les hommes.
Paris en ruines tremble sous l’ombre d’une baleine blanche et seuls les musiciens de l’Opéra parviennent à canaliser sa fureur en jouant pour elle.
Jusqu’au jour où deux voyageurs s’en mêlent : une femme qui danse avec les méduses et un homme au passé trouble.
Sont-ils du côté des survivants ou de celui des spectres ? »

En adaptant en BD son propre roman « Mers mortes », Aurélie Wellenstein a relevé un sacré défi : donner forme à un Paris changé en désert, hanté par les « marées hautes » peuplées de spectres d’animaux marins. Un univers riche et foisonnant, à la fois cruel et poétique, où les héros au passé trouble vont devoir évoluer.

Pour mettre en images ce conte écologiste et post-apocalyptique, Olivier Boiscommun a créé des planches belles et lumineuses. On reste scotché sur la beauté de chaque case, c’est du grand art !

Le résultat est un one-shot de science-fiction original et spectaculaire, qui laisse une large place à la poésie et aux émotions. A découvrir d’urgence !

Après « Les artilleuses », « Terence Trolley » ou encore « Les gardiennes d’Aether », encore une belle surprise des éditions Drakoo !

En bref

1 one-shot
Auteurs : Aurélie Wellenstein et Olivier Boiscommun
Editeur : Drakoo


Acheter cette BD sur le site de la librairie Critic !

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *