Star Fixion

« Et si le scénario de Star Wars tombait entre de mauvaises mains ? »

Vous avez vu « Star Wars » ? Bien sûr ! Vous avez vu « Space camping » ou « Du rififi sur Betelgeuse » ? Nous non plus, et c’est normal ! Ils n’existent pas, ou alors seulement dans cette BD. Ce sont des films de science-fiction de seconde zone qui n’ont pas remporté le succès escompté malgré leur titre accrocheur.

Alors qu’il espérait tourner « Space Camping 2 », leur réalisateur Danny Delfonso se retrouve fauché, face à son banquier. Celui-ci lui met la pression, et lui suggère d’abandonner la science-fiction pour réaliser des films pornographiques, afin de réussir à rembourser ses dettes.

Au bout du rouleau, Danny et son associé Piotr passent une annonce pour trouver un scénariste. C’est Georges Lucas qui y répondra ! Il croit en son projet de film « Star Wars » ! Mais, une fois le tournage commencé, ses nouveaux associés n’osent pas lui avouer qu’il s’agira d’un film porno…

Et c’est le début d’une série de gags courts qui mélangent l’univers de « Star Wars » à celui des films porno ! Une idée complétement dingue, mais qui fonctionne bien. Les auteurs Obion (« Soucoupes ») et Bernstein parviennent à éviter le piège de la vulgarité pour privilégier les sous-entendus amusants. Bien sûr les blagues sont souvent en-dessous de la ceinture, mais toujours très drôles ! Une avalanche de quiproquos mignons, de situations loufoques, et surtout de jeux de mots à double sens, qui nous ont bien faire rire !

Les personnages sont très bien trouvés. On y croisera aussi un certain Harry, le copain bricoleur habillé comme Han Solo, Indy le chien de Georges Lucas ou encore Steven Spielberg. D’ailleurs, quand ce dernier évoque à Danny le titre de son nouveau film « Rencontre du troisième type », celui-ci pense d’abord que Spielberg est lui aussi tombé dans le porno….

On se balade entre les studios de tournage et la vie privée des personnages. La femme de Georges Lucas le critique pour le côté misogyne de son œuvre. On assiste même à quelques scènes émouvantes, quand le réalisateur Danny se remet en question sur ses choix et sa vie.

Les auteurs s’amusent à ajouter des clins d’œil de l’époque, avec notamment un certain Steve Jobs qui a des problèmes de téléphone. Les références à l’univers de « Star Wars » vont également bon train : Danny évoque l’idée d’embaucher des enfants pour incarner les Jawas, et Georges Lucas bricole son aspirateur pour le transformer en R2-D2 !

Une petite curiosité made in Fluide Glacial, dans un style rétro seventies coloré et sympathique, dont on se le lasse pas !

 

 

En bref

Une one-shot
Auteurs : Obion et Berstein
Editeur : Fluide Glacial

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *