Wunderwaffen : Les damnés du Reich

Tome 3

Tome 3

Troisième tome de l’uchronie « Wunderwaffen« . Nous sommes en 1946 et la guerre fait toujours aussi rage entre les Alliés et le 3ème Reich.

Le lieutenant-colonel Murnau a été « embauché » par l’Ordre Noir pour essayer les nouvelles armes.
Mais un autre drame, ce joue : celui de détruire le nouveau site d’Auschwitz-Birkenau. Pourquoi « nouveau » ? Je ne préfère pas écrire à quoi sert le site, lisez le…. C’est le summum de l’horreur !

Murnau est donc confirmé dans son rôle de pilote d’essai de Triebflügel. il fait aussi l’objet d’expériences. Est il vrai qu’il voit le Führer pendant son coma ?
Il y a aussi le retour de Rudel ancien coéquipier de Murnau. Excellent pilote, décoré et protégé par le Führer…même si ce pilote a une jambe de bois. De plus, le Reichmarschall Goering tente depuis un moment de le virer de la Luftwaffe.

Maintenant que Rudel fait parti de la SS de Himmler, il est quasi intouchable. Décidement, Murnau et Rudel, deux parias embauchés par la SS, s’apprêtent à affronter les pires épreuves au nom de la race supérieure. Tous deux étant tout de même opposé aux idées du régime National-Socialiste.

Wunderwaffen : Les damnés du ReichComme toujours une série originale, qui prend son temps dans le scénario mais grandement compensé par des scènes de combat aérien avec des appareils qui n’ont existé qu’en l’état de prototype ou sur le papier.

Le petit plus, depuis le début de la publication, est un bonus sous forme de carnet, en fin d’album. Cette fois ci, une interview exclusive (humhum) du maître occulte du Reich : Heinrich Himmler, Reichführer SS et maître absolu de l’Ordre Noir.

D’autres articles sur : Les Phylactères de Bubu

The following two tabs change content below.
Bubu
Fan de Bd !! Non fou de Bd, mais je sais rester raisonnable, car c'est le compte en banque qui gueule. Les genres ? De tout, mais il faut que le scénario accroche que le dessin attire afin de plonger du côté obscur
Bubu

Derniers articles parBubu (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *