Le Chat du Rabbin

Les aventures et les réflexions d’un chat que l’on suit dans les ruelles d’Alger, aux cotés de son maître le Rabbin et de sa douce fille Zlabya…. Laissez-vous tenter par ce conte philosophique et humoristique !

Un jour, le chat mange le perroquet de son maître… et découvre alors qu’il peut parler. Mais vu que c’est un chat très perspicace, on n’apprécie pas trop toutes les vérités qu’il raconte sur la vie et la religion. Son maître entreprend alors de lui enseigner la Torah et d’en faire un « bon juif ».

La culture juive d’Algérie… vue par un chat

On y découvre donc la culture juive d’Algérie, vue par les yeux d’un chat perspicace et éloquent. Au fil des aventures, le chat perd et retrouve parfois l’usage de la parole, mais il fait toujours part au lecteur de ses réflexions sur le monde qui l’entoure, sur la culture de ses contemporains, et bien entendu sur les paradoxes de la religion.

Si les dessins ne sont à mon gout pas le point fort de cette BD, les dialogues sont vraiment percutants et bien trouvés et amènent à se poser des questions. Pas besoin de bien connaître le monde religieux pour s’attacher aux personnages, et cela devient vite un vrai plaisir de suivre ce chat et son maître dans les rues encombrées d’Alger, mais aussi de Paris le temps d’un voyage, en même jusqu’en Afrique, à la recherche de « juifs noirs ».

Les péripéties, comme les personnages que l’on rencontre, sont riches en couleurs : le prétendant de la fille du rabbin, le malka et son lion, un chanteur de rue parisien, un serpent philosophe, un russe en exil… Lors d’un passage dans le Congo Belge, on croise même Tintin, que le Rabbin trouve vite ennuyeux et prétentieux !

Joann Sfar, auteur prolifique

Voilà donc un conte philosophique très bavard, bourré d’aventures mais aussi de réflexions sur le monde qui nous entoure. Un peu provocateur mais jamais choquant, l’auteur Joann Sfar aime se poser les questions qui titillent, et introduire un coté philosophique dans les dialogues de bande dessinée… sans oublier un humour absurde omniprésent assez irrésistible. Une série comme on n’a pas l’habitude d’en lire et qui fait bien plaisir 🙂

En parlant de conte, Sfar a aussi adapté le Petit Prince en BD, auquel les dialogues du Chat du Rabbin font parfois penser. Il a également participé à la série Donjon avec Manu Larcenet et Lewis Trondheim, et créé de nombreuses séries aussi atypiques que celles-ci, telles que Petit Vampire ou encore Socrate le demi-chien. Auteur prolifique, il s’est aussi lancé dans le cinéma avec la réalisation du film Gainsbourg, vie héroïque.

Bientôt au cinéma !

Et c’est tout naturellement qu’il s’est attaqué à l’adaptation en film d’animation du Chat du Rabbin, qui sortira au cinéma en juin 2011, avec les voix de François Morel et Maurice Bénichou, ainsi que la musique de… Enrico Macias 🙂

En voici quelques images plutôt prometteuses :


En bref

Série terminée (5 tomes)
Auteur : Joann Sfar
Editeur : Dargaud – Poisson Pilote

Et pour en savoir plus : le site officiel du Chat du Rabbin !

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *