Facteur pour femmes

Couv_254551« Toutes les bonnes choses ont une fin… même la Guerre !

La Première Guerre mondiale vide une île bretonne de ses hommes.

Il ne reste plus que les enfants, les vieux, les femmes et… Maël.

Malgré ses envies de défendre la patrie, il n’est pas mobilisé, car il a un pied-bot. Il devient le seul homme, jeune et vigoureux, de l’île. A sa façon, il participe à l’effort de guerre en distribuant le courrier aux habitants, des femmes essentiellement.

Celui que toutes ignoraient découvre ainsi tous leurs secrets ! »

extrait2On avait déjà beaucoup aimé le style de Sébastien Morice avec son diptyque « Papeete 1914 » , une enquête policière en temps de guerre sur l’île de Tahiti.
Il nous revient cette fois en terres bretonnes, avec l’histoire étonnante d’un homme qui vit une parenthèse enchantée : Si la Première Guerre mondiale est une malédiction pour les uns, elle est une bénédiction pour lui !

Seul homme resté sur l’ile, auparavant peu populaire ni fréquentable, il deviendra utile à tous… ou plutôt à toutes, car il ne reste que des femmes, esseulées par leurs maris partis au front.

Utile d’abord en tant que facteur, puis rapidement en tant que confident, et bientôt amant… Une émancipation dont il profitera, parfois de façon déloyale, mais qui redonne confiance en soi et en la vie !

extrait3Des dessins magnifiques illustrent ce scénario de Didier Quella-Guyot : des paysages bretons qui sentent bons les embruns, et des personnages au visage inoubliable.

Ce one-shot se termine d’une façon aussi inattendue qu’il a commencé…

Déjà une des plus belles surprises bédéesques de cette année !

Venez rencontrer Sébastien Morice, à l’occasion du festival « Pré en Bulles » à Bédée le 24 septembre 2017 !

Et retrouvez sur cette page nos articles sur les auteurs présents au festival !

 

 

falaise

En bref

1 one-shot
Scénario : Didier Quella-Guyot
Dessin : Sébastien Morice
Couleurs : Sébastien Morice
Editeur : Bamboo Editions

The following two tabs change content below.

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *