Carnation : Xavier Mussat

 

CarnationDix ans de travail auront fallu à Xavier Mussat pour écrire Carnation. Un roman graphique, auto biographique, qui pourrait devenir une référence dans les années à venir.

Carnation est à la fois une chronique sociale d’une génération en rejet avec l’art du rendement et le rendement de l’art. C’est aussi une histoire d’amour contrariée, compliquée et difficile. Mais c’est aussi le récit d’un cheminement de vie, de la recherche de l’inspiration.

 

 
Xavier débarque à Angoulême dans les années 90. Il commence sa carrière en travaillant dans l’animation, spécifiquement pour « Kirikou et la sorcière » . C’était pour lui un projet stimulant, incroyable par bien des égards… Une fois le travail terminé, les projets que la boite lui proposait étaient devenus alimentaires, même si bien payés..
C’est en pleine « gloire » qu’il décide de tout claquer et de se mettre en danger. Il se met en danger par une inactivité et par la précarité. Il espére provoquer en lui le déclic d’un projet stimulant. Il souhaite retrouver, entre autres, les sensations grisantes que lui avait procuré le travail sur Kirikou. carnation planche

Parallèlement il se met aussi en danger par un amour toxique qu’il débute avec Alice, une jeune mère puis Sylvia qui sera certainement la relation la plus marquante de cette histoire. Elle sera le chef d’orchestre des événements, le moteur de certains choix, elle est d’ailleurs le fil conducteur de l’histoire.. et la raison pour laquelle il finira par quitter Angoulême.

 


carnation planche 2 - copieC’est une œuvre assez magistrale, elle joue sur les codes de narrations, alterne des planches qui illustrent le propos à des planches qui n’ont rien à voir avec l’histoire mais le tout reste compréhensible.. Cette distance que Xavier MUSSAT met parfois entre sa narration et son dessin nous permet de prendre du recul vis à vis d’un récit personnel et pétri de ressentis.

Que ce soit dans son style réaliste ou imagé, les expressions dans cette œuvre sont variées, diverses et prennent toutes sortes de formes possible.

 

 

 

 

 

 

Une BD maitrisée, fouillée, pointue et travaillée qui est loin du cliché de la BD qui raconte la vie d’un auteur, cela va plus loin. Carnation restera selon moi une référence, une BD de fond, un essentiel.

Carnation restera ma lecture la plus marquante de ces derniers mois.

 

Pour en savoir plus sur le travail de Xavier Mussat :

http://bd.casterman.com/peoples_detail.cfm?Id=249408

 

 

 

 

The following two tabs change content below.
Avatar

Céline

Ma première lecture (après Ratus en CP) fut Philémon de Fred.. Ce qui forcement, à mon sens, était suffisent pour que je sois mordu ! J'ai la chance d’exercer un métier où la BD occupe une partie importante de mon activité ! J'aime de tout, classique, action, graphique, cucul la praline... la seule condition requise pour m'accrocher c'est de m'emmener quelque part ! Tout en feeling ! Sinon je mords, un peu..
Avatar

Derniers articles parCéline (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *