Syrano – Mysterium Tremendum

mysterium-tremendumUne fois n’est pas coutume, la Loutre Masquée sort un peu des terrains battus du pur 9e art, pour vous parler d’un projet hybride, un objet aussi étonnant au premier abord qu’il devient passionnant une fois qu’on l’a ouvert : le livre-disque « Mysterium Tremendum » de Syrano !

Commençons par les présentations : Syrano est auteur, compositeur, interprète et dessinateur. Après plus de 650 concerts dans toute la France et des animations de nombreux ateliers d’écriture, « Mysterium Tremendum » est son sixième album.

Je l’ai déjà vu en concert à Rennes, et avait particulièrement apprécié son style, entre hip-hop et chanson française, dans un univers poétique et à la mise en scène très imaginative. J’étais donc très enthousiaste à la découverte de ce nouveau projet, où il ajoutait une dimension graphique… et je n’ai pas été déçu !

l_apprenti_sorcierDe quoi s’agit-il donc ? D’un CD de 15 morceaux (interludes compris) accompagné d’une BD de 140 pages.

Parlons d’abord de la musique. Syrano y est clairement au sommet de son art ! Il a trouvé ici le dosage parfait entre un hip-hop au flow acéré et élégant, et une chanson française à textes, parfois engagés, parfois poétiques. On pense souvent à Java, MAP… mais surtout à Collectif 13 ou Tryo, les deux groupes avec qui il a écumé les salles de concert récemment. Il a d’ailleurs invité Guizmo de Tryo et Gary Grèu de Massilia Sound System sur un morceau.

Chaque chanson est ici illustrée par une histoire d’une dizaine de pages, dessinée par Syrano lui-même. Les textes de la BD sont les paroles intégrales de la chanson, ce qui permet une immersion totale dans son univers.

Et là, il faut dire que l’idée est bien trouvée ! Dans le hip-hop, il y a beaucoup de paroles. Largement de quoi remplir des cases de BD. Et, chantées, elles défilent souvent très vite. En les lisant dans un contexte graphique, on a le temps de bien les comprendre, et d’appréhender les thèmes évoqués : des coups de gueule sur la société (politique, travail, prostitution…), mais aussi des histoires plus poétiques, mélancoliques, cruelles, aux héros que ne renierait pas Tim Burton…

les_luciolesEt surtout, le thème du sens de l’existence, de la vie, de la mort. Dans l’introduction, Syrano explique d’ailleurs que « Mysterium Tremendum » est le « nom donné au vertige primaire de l’homme face à sa finitude » . Des chansons engagées, poétiques et qui interrogent l’esprit, donc.

Comme les sujets et la musique, le style de dessin lui aussi est différent à chaque histoire, apportant à chaque chanson son univers visuel. En tournant les pages au rythme des paroles, les images prennent vie, on se sent comme acteur d’un clip dessiné.

C’est donc un beau voyage pour les sens que nous propose ici Syrano.

 

le_manegeDans une époque où tout va très vite, où on ne prend le temps pour rien, cela fait vraiment du bien de se poser une petite heure pour se plonger dans cette expérience hors du commun.

Entre poésie et textes contestataires, ce disque, dédié « à toutes les victimes de l’ignorance », se termine sur une minute de silence pour celles et ceux qui nous ont quittés dans les attentats de 2015.

La grande classe, Monsieur Syrano…

et à bientôt j’espère sur la route !

Toutes les infos sur sa page facebook : https://www.facebook.com/syranoofficiel/

Vous pouvez le commander sur le site Inouïe Distribution.

Et une petite dédicace, ça fait plaisir :

dedicace

On finit en musique !

 

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trackbacks/Pingbacks