Ellis Island

Le 7 avril 1907, Ellis Island compte un record : on vient d’atteindre exactement 11 474 immigrés de la vieille Europe.

C’est une île située à l’embouchure de l’Hudson à New York. Mais pas n’importe quelle île ! Au début du XXe siècle, elle servait de lieu d’entrée des migrants aux USA. Ce grand centre administratif avait pour mission de décider quels migrants pouvaient pénétrer ou non sur le territoire américain. Leurs papiers étaient vérifiés… mais aussi leur état de santé !

Tonio, un jeune sicilien, va tenter sa chance. Sa famille s’est beaucoup sacrifiée pour lui payer le voyage. S’il réussit à passer, il pourra leur envoyer de l’argent. Oui mais voilà, Tonio a un grand cœur. Lorsque son ami Giuseppe est refoulé par l’administration américaine lors du contrôle d’accueil, il lui porte assistance. Les deux hommes passent devant une juridiction.

Le tribunal est ferme : Tonio peut rester aux États-Unis, mais Giuseppe est renvoyé dans son pays. Juste avant la fin de l’audience, le tribunal remarque que Tonio a un handicap au pied. Il s’agit là d’une cause d’expulsion. Les deux amis vont devoir retourner au pays.

Cependant, un avocat se propose d’aider Tonio à obtenir le « ticket d’entrée » sur le territoire en échange de petits services… Tout ceci est-il vraiment légal ? Tonio a-t-il le choix ?

Avec Philippe Charlot (« Le cimetière des innocents », « Les sœurs Fox ») au scénario et Miras (« Dock Jackall », « Harmonijka ») aux dessins et couleurs, voilà un album recommandé par le magazine « Historia », rien que cela !

Le premier tome de cette série nous permet de comprendre Ellis Island. Il évoque notamment l’absence d’humanité de ses contrôleurs, qui n’y connaissent rien ou qui appliquent les ordres sans réfléchir. On leur a appris qu’un bon migrant est jeune, en pleine santé, parle plusieurs langues et a peut-être aussi des diplômes. Quant aux autres, ils peuvent retourner chez eux !

Grâce aux traits onctueux de Miras, Philippe Charlot nous fait découvrir le parcours des deux héros mais aussi d’autres migrants : une femme qui a perdu son bébé, un homme qui cherche sa femme au point d’en devenir fou, un vieillard au bout du rouleau, un jeune homme qui essaie de passer aux États-Unis malgré la limite d’âge…

Et bien sûr, des gens mal intentionnés tournent autour des migrants, afin de profiter de leur faiblesse. La pègre américaine profite de ce lieu de transit pour trouver de nouvelles recrues.

Les auteurs nous dévoilent ici l’envers du décor du rêve américain, qui n’est pas sans rappeler la situation mondiale d’aujourd’hui !

La Loutre vous recommande cette série aux ados et adultes !

Welcome to America !

En bref

Série en cours (1 tome paru)
Auteurs : Philippe Charlot et Miras
Editeur : Grand Angle


Acheter cette BD sur le site de la librairie Critic !

The following two tabs change content below.
McR

McR

McR a est un homme barbu mais pas méchant. Il a connu la préhistoire, et grâce à un accélérateur de particules, il a pu rejoindre la communauté.
McR

Derniers articles parMcR (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *