Détox

Matthias D’ogremont est le directeur général d’une grande société d’acquisition d’entreprises en cessation. Ultra stressé, il vit à deux cents à l’heure, sans cesse connecté sur ses deux téléphones. Il se plait à dire qu’il a « une grosse bagnole, des amis géniaux, de quoi payer des vacances bien comme il faut à sa femme et ses enfants ». Sauf qu’à force de passer sa vie à bureau, il ne les voit pas beaucoup. Il préfère travailler tard, à conclure des affaires fructueuses, ou à tromper sa femme avec sa secrétaire Victoria.

Et justement, le jour où cette Victoria fait un AVC en pleine réunion, cela lui fait un choc. Et s’il était le prochain sur la liste ? Son médecin l’a prévenu : à force de vivre à fond la caisse, de dormir peu, de picoler, de fumer, sa tension artérielle va exploser… Il profite de l’enterrement de sa secrétaire pour emprunter la voiture d’un collègue et fuir Paris. Direction le sud de la France, où une amie lui a parlé d’un stage de détox, intitulé « Libère l’esclave en toi »…

 

« Il y a une vie sans la 4G ? »

Après la saga devenue culte « Une nuit à Rome », Jim est de retour, accompagné par Antonin Gallo. Dans cette nouvelle série, il quitte pour un instant le thème des sentiments amoureux pour nous présenter Matthias, un chef d’entreprise au bord de la crise de nerfs. Avec son franc parler, son humour noir et sa répartie cinglante, ce vieux bougon s’avère dès le début drôle et attachant. Un personnage comme on en voit peu en BD !

D’abord bourré d’a prioris, il imagine ce stage comme « un truc chamanique où tu te fais dépouiller de deux mille euros, juste pour sucer des racines et courir à oualpé dans les champs ». On ne vous en racontera pas plus, à vous de suivre son long cheminement…

Les albums de Jim ont cette particularité de toucher toujours droit au but, sans jamais tomber dans les clichés ou la moralisation bien-pensante. Il n’est pas difficile de se reconnaître, à plus ou moins grande échelle, dans le personnage de Matthias. Sa quête initiatique est présentée de façon progressive et on se sent vite concerné-e. Et surtout, quels dessins ! Les décors de la ville ou de la nature sont de toute beauté (bravo Antonin Gallo !), et les personnages ont des traits réalistes et attachants.

Cela fait du bien de découvrir une BD sur le sujet de la détox et de la « slow life ».

Alors, la Loutre vous donnera un seul conseil : coupez votre téléphone, allongez-vous au pied d’un arbre, et plongez-vous dans les magnifiques planches de cette série en deux tomes. Vous en sortirez avec un grand sourire et une envie de profiter de la vie !

 

 

 

 

En bref

Série terminée (2 tomes)
Auteurs : Jim et Antonin Gallo
Editeur : Grand Angle


Acheter cette série sur le site de la librairie Critic !

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *