L’ours est un écrivain comme les autres

C’est tout d’abord par son titre que cette BD nous a interpelés… L’histoire d’un ours qui devient écrivain, cela ne pouvait pas laisser indifférente la Loutre Masquée ! 🙂

Lorsqu’un incendie détruit la maison du professeur et romancier Arthur Bramhall, celui-ci est dépité. Car, en plus de détruire sa maison, les flammes ont aussi brûlé le manuscrit de son roman voué à devenir un succès, « Désir et destinée ». Après une phase de dépression, il touche l’argent de l’assurance et fait bâtir un chalet. L’inspiration revient et il parvient à écrire une nouvelle version de son roman, encore plus réussie. Pour prévenir tout risque lié aux flammes, il prend le soin d’enfermer son manuscrit dans une mallette qu’il enterre en pleine forêt, au pied d’un arbre.

Manque de chance, un ours passait pas là et découvre la mallette. L’idée lui vient de vendre le manuscrit contre des pots de miel, et le voilà parti dans un train à destination de New York. Arrivé dans la ville qui ne dort jamais, après une agression et quelques rencontres heureuses, il sera amené à serrer la patte au monde de l’édition, qui le prend pour l’écrivain de ce manuscrit. Il deviendra vite le « phénomène » du moment, et sera encensé par le public et les critiques. Il connaîtra les plateaux télé, les soirée de gala, l’amour… Pendant ce temps, Arthur Bramhall part à la recherche de celui qui lui a volé son manuscrit.

Voilà une BD bien atypique ! Librement adapté du roman « The bear over the mountain » de William Kotzwinkle, c’est un petit bijou d’humour absurde. Alain Kokor s’amuse à jouer avec les personnages et les situations : à New York, personne ne prête vraiment attention au fait que cet écrivain soit un ours, que ce soit par sa carrure touffue et imposante ou par son vocabulaire très limité. Au contraire, le moindre de ses grognements est cristallisé et interprété par les foules comme une grande pensée philosophique.

On s’amuse beaucoup à la lecture des aventures de cet ours débrouillard en milieu urbain, qui ne comprend pas toujours tout ce qui lui arrive. Les dessins funs et rétro contribuent largement à sublimer cette ambiance de comédie décalée.

L’auteur en profite aussi pour aborder des sujets plus sérieux, tels que la solitude de l’écrivain incompris. Mais surtout, il porte un beau coup de griffe aux mondes superficiels de l’édition et des médias. Il dresse une critique virulente et drôle à ce microcosme, en quête de nouvelles tendances à suivre absolument, aussi absurdes soient-elles.

A découvrir d’urgence !

 

Merci à Alain Kokor pour la dédicace !

 

En bref

Un one-shot
Auteur : Alain Kokor
Editeur : Futuropolis

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *