oursnainsEmile Bravo est surtout connu pour son incursion dans les aventures de Spirou et Fantasio, avec « Le journal d’un ingénu » , primé en 2008, dont nous vous avions parlé dans un article précédent.

Mais, il est aussi l’auteur de « Les épatantes aventures de Jules » et aussi « Ma maman est en Amérique elle a rencontré Buffalo Bill » , primé à Angoulême.

Il a aussi écrit 3 contes qui sont réuni dans cet ouvrage. Ouvrage qui peut comporter un tiré à part (un ex libris).

Monster Club
Au XIXème siècle, la cryptozoologie désigne la recherche des animaux dont l’existence ne peut être prouvée de manière irréfutable.
En ces temps où les explorateurs sont légion, ils n’hésitent pas à se regrouper pour créer un Club.

Mais voilà, que se passe t il lorsque deux Clubs, l’un à Baltimore (USA) et l’autre à Londres (Royaume Uni) portent le même nom ?

Léo LodenAprès une aventure Bretonne fort mouvementée, nos tourtereaux sont toujours à la recherche de leur petit nid d’amour….. et sans le Tonton.

Mais la situation de l’ex commissaire Loden, ne permet pas d’obtenir l’appartement dont rêve Marlène, sa fiancée, qui désire aussi avoir un enfant.

Surtout que les affaires ne se bousculent pas à l’agence et, comble de bonheur pour Léo, les beaux parents sont en France. Avec un père ambassadeur et une mère conférencière internationale, Marlène n’a pas eu une enfance idéale.

Jehan PistoletVoici en édition intégrale les aventures de Jehan Pistolet d’Albert Uderzo et de son incontournable complice, le regretté René Goscinny.

Jehan est serveur dans une taverne. Son rêve est de devenir un capitaine au service de son Roy. Il rallie à sa cause des amis qui ne sont pas plus marins que lui… mais emportés par l’aventure !

SpirouPendant la guerre, les journaux jeunesse n’ont guère paru. Faute à la restriction papiers.

Pourtant quelques irréductibles font paraitre, sous le manteau, les précieuses pages pour réconforter à la foi les enfants et les adultes. Mais aussi pour contrer les quotidiens contre les éventuels mensonges propagandistes.

« Spirou sous le manteau » présente quelques couvertures parues entre 1943 et 1944, toutes dessinées par Alec Séverin, dessinateur peu connu du grand public.

Les dessins des couvertures présentés dans l’album sont tout de même dans l’empreinte de cette période néfaste de la seconde guerre mondiale. Spirou et Fantasio se font les porte-paroles de la Liberté et de la résistance contre l’envahisseur. Tour à tour, dans ces couvertures, nos héros se montrent résistants, débrouillards, généreux et réconfortants.

Une page (pas plus) où il ne règne qu’un seul mot d’ordre : rire

Cet album, loin des classiques, est sorti dans le cadre des 75 ans de Spirou… On ne peut que félicité une telle initiative !

PercevanLe récit commence de façon bucolique : Kervin et Percevan sont les invités du château de Balkis. Kervin pêche… et Percevan utilise son temps comme il peut. C’est un homme qui aime les aventures et ne rien faire le stresse !

Mais quelque chose d’anormal se passe : Percevan subit ses journées de manière « hachurée » . Il y a des moments de vide pendant la journée, des évènements qui ne lui semblent pas continus.

Lorsqu’il en parle à Balkis, cette dernière pense que quelqu’un perturbe le 8ème Royaume : celui du Temps !

yaya1« Shangai, 1937. Dans toute la Chine, la guerre sème le désordre. Les enfants sont les victimes les plus injustement touchées ».

Cette histoire est celle de Tuduo, un jeune garçon de la rue, qui joue les acrobates pour gagner quelques pièces pour le compte de son méchant protecteur, et celle de Yaya, une fillette de famille bourgeoise, qui rêve de passer un concours de piano.

Suite à une fugue et aux bombardements, ces enfants issus de milieux très différents se trouveront livrés à eux-mêmes et finiront par se rencontrer, pour vivre ensemble de grandes aventures.

Les fans de Papyrus et de Théti Chéri attendaient cela depuis longtemps : ils sont enfin en couple ! Bon, il est vrai qu’une Princesse et un fellah-garde du corps ensemble, c’est plutôt politiquement incorrecte. Surtout lorsqu’on est l’héritière du trône d’Egypte. Mais ce n’est qu’une histoire et il faut parfois un peu de rêve…