Les cinq conteurs de Bagdad

« Il y a de cela bien longtemps, le Calife de Bagdag, qui adorait les contes, eut l’idée d’organiser un grand concours. La compétition elle-même aura lieu dans trois ans, afin de laisser à chacun le temps de parfaire un conte, le meilleur qui soit… »

« Le moment venu, tous les participants se rassembleront sur la grand-place et raconteront tour à tour leur histoire à la foule.

Le plus mauvais conteur sera exécuté, car on ne gaspille pas impunément le temps du Calife. Mais celui qui aura su raconter la meilleure histoire se verra offrir les plus formidables richesses qu’on puisse imaginer.

Quand à son conte, il sera cité en exemple à travers tout le royaume et calligraphié en lettres d’or dans les recueils littéraires. »

Un voyage initiatique au pays des mille et une nuit

Ainsi commence ce one-shot oriental. Parmi les milles et un inscrits au concours, quatre conteurs aux parcours et aux talents très différents, menés par le beau Tarek, un ancien gamin des rues, sont contactés par Ahmed, le fils du Calife. Celui-ci leur propose de partir ensemble pour un grand périple à travers le monde. Le but ? Rencontrer d’autres conteurs de tous les horizons, et s’imprégner des histoires les plus extraordinaires qui leurs seront racontées en chemin.

Avant de partir, ils vont bien sur consulter le devin, comme cela se faisait beaucoup à l’époque. Mais celui-ci leur prédira que leur voyage ne se déroulera pas sous les meilleures hospices : ils devront faire face à des assassins, des cannibales, des pirates… mais surtout, la prophétie raconte que l’un d’eux est en réalité une fille, qu’un tel tuera un autre membre de l’équipe de treize coups de couteaux, et qu’à la fin ce ne sera pas celui qui aura la meilleure histoire qui gagnera le concours…

Des prédictions idéales pour détendre l’atmosphère et instaurer la confiance entre ces conteurs !

Des contes dans le conte

Sans vous les révéler ici, les héros, compagnons de route malgré eux, vivront de multiples aventures incroyables, feront des rencontres dangereuses et hautes en couleurs, et bien sûr apprendront de nombreuses histoires fascinantes, parfois drôles ou poétiques, qui font souvent froid dans le dos.

Cette aventure se transforme rapidement en un grand voyage initiatique, où chacun se remettra en questions et sera confronté à ses paradoxes et ses démons. L’ambiance, d’abord tendue entre les personnages, laissera vite place à une solidarité renforcée par les épreuves qu’ils affronteront, jusqu’au final, grandiose et surprenant !

Découpé en petits chapitres, avec de nombreuses ellipses, ce long voyage est raconté avec beaucoup d’humour, de dialogues sympathiques et de petites astuces scénaristiques… Finalement un bel hommage à l’art de raconter des histoires !

En bref

One shot
Auteurs : Vehlmann / Duchazeau
Editeur : Dargaud

The following two tabs change content below.
Avatar

BennyB

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un samedi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.
Avatar

Derniers articles parBennyB (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *