Suivre notre ami Nicoby au dessin est toujours un délice. Cette nouvelle collaboration avec Tronchet lui convient tout à fait. Après « Le meilleur ami de l’homme », le duo parvient tout de suite à nous faire découvrir une histoire drôle, décalée sur notre société de consommation qui s’affole. Mais pas si décalée que cela…

Les écoutes agitent tout le monde. La France en parle. Le monde en parle. La Lybie et  La France conviennent de faire du commerce ensemble, et le premier achète au second un programme d’écoute. Jean Marc MANACH et NICOBY vont essayer de retranscrire tout ce récit dans un album et cela marche plutôt bien !

« L’enfer vert, vous connaissez ? Moi non plus. La forêt amazonienne, c’est vraiment un endroit où je n’aurais jamais eu l’idée de mettre les pieds. »

C’est sur cette phrase de Davodeau que s’ouvre le « Manuel de la jungle » . Cette fois ce n’est pas sur une petite île bretonne que Nicoby nous emmène, mais en Guyane, au coeur de la jungle ! Son comparse Joub et lui-même y sont invités par un ami, pour une initiation à la vie dans la forêt amazonienne.

L’auteur de BD Nicoby se voit proposer une résidence artistique sur l’île d’Ouessant, dans le cadre d’un festival. Il profite de cette occasion pour entamer un régime… Un chouette album, à base d’humour décalé, d’introspections et de soupe aux choux !