Les sympathiques éditions « Rue de l’échiquier » proposent décidément un catalogue BD qui sort de l’ordinaire. Nous vous en avions déjà parlé précédemment, avec des BD à tendance « feel-good », comme dans « Le tour de Belgique », ou d’autres se questionnant sur notre société, comme dans « Je préférerais ne pas ». C’est dans cette deuxième catégorie que l’on peut situer cette nouvelle publication  : « Thoreau et moi ».

Ici, nous faisons la connaissance de Cédric, quadragénaire parisien, qui fait part à ses proches de ses angoisses existentielles… quand lui apparaît l’esprit de Henry David Thoreau, un philosophe, naturaliste et poète américain du 19e siècle. Au fil des pages, il lui apparaîtra régulièrement, dans des situations de la vie de les jours  : soirées arrosées, balades en campagne, bouchons sur le périphérique parisien…

Ils évoqueront ensemble diverses questions importantes qui nous ont tous·tes déjà préoccupé·es, nous autres hommes et femmes modernes  : le besoin de consommer pour se sentir bien, le sentiment d’être passé à coté de sa vie, comment réduire son impact sur l’environnement et quels sacrifices cela suppose… Et surtout  : comment donner un sens à sa vie ?