Et si le Joker était le « gentil », et Batman le « méchant » ?

A la suite d’un course-poursuite violente dans Gotham City, Batman tient enfin de Joker à sa merci. Devant de nombreux témoins, il lui fait ingérer de force des pilules prohibées… qui auront pour effet de le transformer à nouveau en Jack Napier, l’alter ego « humain » du Joker !

Batman va alors être accusé de « bavure », d’être incontrôlable et de causer trop de dommages collatéraux. Et aussi d’être égoïste : pourquoi garder toute sa technologie et ses gadgets pour lui, plutôt que d’en faire profiter la police de Gotham ?

Très médiatisé car jouant sur la corde sensible du grand public, Jack Napier profitera de son succès auprès des foules, jusqu’à se présenter aux élections pour devenir le nouveau maire de Gotham City !

couv Comme quoi, il ne faut jamais se fier aux couvertures…

En voyant la couverture de Tokyo Ghost, je me suis dit « Houla, encore un truc hyperviolent, avec un motard justicier borderline sans pitié qui défonce tous ses ennemis… » Alors oui, cela commence comme ça, en effet… puis l’histoire bifurque très vite vers quelque chose de complètement inattendu, change radicalement de style, de décor.

Ensuite, en y regardant de plus près, j’ai examiné le fond de la couverture :

Cachés derrière le motard vengeur, on voyait aussi des animaux, des enfants, une blonde avec un sabre, des temples asiatiques…

Si si, regardez bien ! 🙂

banner_tokyo_artic