SpirouPendant la guerre, les journaux jeunesse n’ont guère paru. Faute à la restriction papiers.

Pourtant quelques irréductibles font paraitre, sous le manteau, les précieuses pages pour réconforter à la foi les enfants et les adultes. Mais aussi pour contrer les quotidiens contre les éventuels mensonges propagandistes.

« Spirou sous le manteau » présente quelques couvertures parues entre 1943 et 1944, toutes dessinées par Alec Séverin, dessinateur peu connu du grand public.

Les dessins des couvertures présentés dans l’album sont tout de même dans l’empreinte de cette période néfaste de la seconde guerre mondiale. Spirou et Fantasio se font les porte-paroles de la Liberté et de la résistance contre l’envahisseur. Tour à tour, dans ces couvertures, nos héros se montrent résistants, débrouillards, généreux et réconfortants.

Une page (pas plus) où il ne règne qu’un seul mot d’ordre : rire

Cet album, loin des classiques, est sorti dans le cadre des 75 ans de Spirou… On ne peut que félicité une telle initiative !