SeulsJ’avoue au tout début que « Seuls« , cette série de Gazotti et Vehlmann, ne m’intéressait pas du tout. Scénario étrange, sans but..

Mais au fur et à mesure des tomes (hé oui, malgré tout j’ai continué à lire la série), j’ai accroché au fondement de la série : la mort. Et toute la philosophie que cela pose.

Xavier est patron d’entreprise plutôt centré sur lui-même et ne faisant pas de sentiments. Un jour, une ex-copine le contacte. Croyant qu’il s’agit d’un rendez-vous galant, Xavier tombe de haut quand elle lui annonce que leur relation de l’époque a donné naissance à Julien, un garçon… aujourd’hui âgé de 14 ans !