1ey5NOhJw2FyDJS2ZFZczJ89Zozv1fDs-couv-1200Et si Jolly Jumper cessait brusquement de parler ? Et si Lucky Luke était un peu dépassé par les événements ? Et si les Dalton confondaient les couleurs ? On dirait alors qu’ils seraient… ? qu’ils seraient… ? Bravo, vous l’avez ! 😉

Après le très sombre « L’homme qui tua Lucky Luke » de Matthieu Bonhomme, c’est au tour de Guillaume Bouzard de donner sa version des aventures du cow-boy solitaire.

Il opte pour une adaptation humoristique et absurde du héros, une idée plutôt surprenante au premier abord mais qui s’avère vite payante !

Couv_296089Jonas Crow, le croque-mort à qui on ne la fait pas, est de retour !
Suite à son aventure précédente, dont nous vous avions parlée dans notre article, il s’est associé à Rose, une ancienne gouvernante anglaise, ainsi qu’à Lin, une émigrée chinoise, pour continuer à faire des affaires dans le domaine funéraire.

Alors que ces deux femmes essaient de lui apprendre un minimum de bonnes manières, voilà que le trio est convoqué chez un nouveau client. Mais très vite, la situation leur échappe… et quand Jonas retrouve une vieille connaissance qui lui parle de « l’ogre de Sutter Camp », son sang ne fait qu’un tour : il faut mettre hors d’état de nuire ce serial killer surgi du passé !

Couv_289301« Les Royaumes du Nord », c’est tout d’abord un roman, le premier tome de la trilogie de littérature jeunesse « A la croisée des mondes » de Philip Pullman.

Une épopée épique et fantastique, à mi-chemin entre « Harry Potter » et « Le monde de Narnia ». Une adaptation en film est sortie en 1995 mais n’a pas rencontré le succès souhaité, si bien que les autres tomes n’ont pas été adaptés.

Ayant adoré les romans étant plus jeune, j’avais hâte de découvrir cette adaptation en BD.

On y retrouve la jeune héroïne Lyra Belacqua, qui fugue de son école pour retrouver son ami Roger. Il a été kidnappé par les Enfourneurs, une mystérieuse confrérie qui fait des expériences sur les enfants.

Mais pour cela, elle devra compter sur l’aide des nombreux personnages qu’elle croisera : des gitans, des sorcières, Lee Scoresby l’aventurier taciturne ou encore l’ours polaire en armure Iorek Byrnison.

Couv_298333Esther est une jeune écolière qui, par l’intermédiaire de son complice Riad Sattouf, nous raconte des petites histoires de son quotidien :

A l’école, où elle a trois amoureux secrets, des ami-e-s mais où elle fréquente aussi des « grandes racailles », ou encore à la maison, avec son grand frère (« cet abruti ») qui se prend pour un rappeur ou son papa qu’elle adore.

Son rêve ultime serait d’avoir un iPhone… mais ses parents ne veulent pas.

back

Couv_293425Après les adaptations en dessins animés, films ou séries TV, Sherlock Holmes et le docteur Watson sont de retour… en BD !

Les trois albums déjà parus font vivre de nouvelles aventures au célèbre détective :

Le premier tome, « Sherlock Holmes et le mystère du Haut-Koenigsbourg », est une adaptation du roman de Jacques Fortier. Comme son titre l’indique, il se déroule dans ce haut château d’Alsace, sur fond d’enquête historique.

Les deux albums suivants sont par contre basés sur des scénarios inédits, conçus comme une grande épopée en plusieurs tomes : « Retrouvailles à Strasbourg » offre au détective et aux lecteurs une visite musclée de la capitale alsacienne, pour se terminer en un final étourdissant sur les chutes d’eau du Reichenbach, en Suisse.

Sa suite, « Sherlock Holmes et l’énigme du Jodhpur », nous emmène pour une croisière vers les Indes, avec bien sûr de nouveaux mystères à résoudre à bord…

Couv_288281De prime abord, on pourrait croire qu’on a déjà fait le tour du thème des voyages dans le temps en BD. On pense par exemple à Valérian, aux Brigades du temps, ou encore à The infinite loop… mais non ! Giorgio Albertini et Gregory Panaccione nous prouvent le contraire, et dépoussièrent le sujet avec de nouvelles idées brillantes !

Pour commencer, il est devenu fréquent de voyager dans le temps pour ses vacances. A l’aéroport, on peut donc choisir sa destination mais aussi l’époque d’arrivée pour sa lune de miel ou pour se dépayser. La BD est d’ailleurs truffée de publicités d’agences de voyages, qui nous invitent à aller faire du ski aux côtés des mammouths, ou encore d’aller participer à un safari… chez les dinosaures !

les_codeurs_de_lombre_couv

Dès le premier jour dans son nouveau collège, la jeune Hopper n’est pas très à l’aise : les lieux sont lugubres, les autres élèves ne sont pas gentils avec elle, et le bâtiment est angoissant, avec ce chiffre 9 écrit partout. Pourquoi ? Mystère… Elle parvient tout de même à se faire un ami, Eni, qui va l’aider à percer les secrets de cette école.

« Une BD d’aventures qui t’initie à la programmation ! »

Voilà une BD surprenante ! Au premier abord, elle n’est pas spécialement attirante par ses couleurs un peu ternes… mais elle devient vite passionnante ! S’adressant à un public jeune/ado, elle réussit la prouesse de nous initier de façon simple et ludique aux bases de la programmation !

loutre_noel2Bonjour à tous !

En cette période de fêtes, nous avons décidé de vous concocter une petite sélection des BD que nous avons adoré découvrir tout au long de l’année 2016.

Un grand merci à toutes celles et ceux qui ont participé à la Loutre Masquée cette année !

A la recherche d’idées cadeaux ? C’est par ici !

 

 

 

501 L_ILIADE T01[BD].indd« Épopées spectaculaires, dieux tout puissants, bestiaire formidable, héros extraordinaires… La mythologie grecque est une source inépuisable d’aventures merveilleuses et passionnantes, qui délivre aussi des leçons de sagesse d’une incomparable profondeur. »

C’est ainsi que le philosophe Luc Ferry introduit cette nouvelle série, qui nous propose de revivre les différents épisodes de la Mythologie grecque : la Guerre de Troie bien sûr, mais aussi Thésée et le Minotaure, Hercule, Jason et la Toison d’or… Un projet ambitieux, qui promet que les adaptations en BD seront « strictement respectueuses des textes fondateurs originels ».

mickeyCette année, les éditions Glénat ont eu la bonne idée de proposer à plusieurs auteurs de se réapproprier un personnage de Walt Disney et d’en livrer leur vision… ce qui donne des choses vraiment étonnantes ! Mickey a donc été revu par Cosey ou le duo Trondheim – Keramidas, et tout récemment Régis Loisel, pour une version plus « sociale » du rongeur à la culotte rouge.

D’abord pas follement emballé par ce projet, j’ai finalement été séduit par la version de Tébo de la « Jeunesse de Mickey » !