couv Comme quoi, il ne faut jamais se fier aux couvertures…

En voyant la couverture de Tokyo Ghost, je me suis dit « Houla, encore un truc hyperviolent, avec un motard justicier borderline sans pitié qui défonce tous ses ennemis… » Alors oui, cela commence comme ça, en effet… puis l’histoire bifurque très vite vers quelque chose de complètement inattendu, change radicalement de style, de décor.

Ensuite, en y regardant de plus près, j’ai examiné le fond de la couverture :

Cachés derrière le motard vengeur, on voyait aussi des animaux, des enfants, une blonde avec un sabre, des temples asiatiques…

Si si, regardez bien ! :)

banner_tokyo_artic

Couv_273924« Le futur lointain. Accablée par les rayons destructeurs d’un soleil mourant, l’Humanité a été contrainte de se réfugier au coeur de vastes cités sous-marines, alors que des scientifiques continuent à envoyer des sondes spatiales en quête d’un nouveau foyer. »

Mais l’Humanité est de nature très fataliste, et, reclus au fond des océans, plus personne ne croit vraiment pouvoir à nouveau un jour fouler le sol terrestre. C’est sans compter sur Stel Caine, une scientifique dont l’optimisme est à toute épreuve.

Malgré son passé douloureux (sa famlle a été massacrée dix ans auparavant par de violents marginaux), elle continue de croire en l’Homme et en l’avenir.

Elle montera une expédition avec son fils Marik pour retrouver la sonde et braver les dangers des abysses.