couv« L’enfer vert, vous connaissez ? Moi non plus. La forêt amazonienne, c’est vraiment un endroit où je n’aurais jamais eu l’idée de mettre les pieds. »

C’est sur cette phrase de Davodeau que s’ouvre le « Manuel de la jungle » . Nous vous avions déjà présenté Nicoby pour son album « À Ouessant (dans les choux) » , vous vous souvenez ? Hé bien, cette fois ce n’est pas sur une petite île bretonne qu’il nous emmène, mais en Guyane, au coeur de la jungle !

Son comparse Joub et lui-même y sont invités par un ami, pour une initiation à la vie dans la forêt amazonienne. Et cet album est le compte-rendu de cette histoire vraie. Allez, prenez place sur la pirogue, cela va bien se passer, mais oui… 😉

Roi OursDans sa tribu, aux abords de la grande forêt, Xipil, une jeune indienne et fille du chef, est sacrifiée à la déesse Caïman. Attachée à un Totem, elle est laissée seule par la tribu, attendant que la déesse vienne la chercher… Contre toutes attentes, c’est le Roi Ours qui s’approche d’elle et qui la libère…

Sachant que sa tribu ne tolérera pas cet affront blasphématoire, aussi involontaire soit-il, Xipil s’enfuit dans la forêt. Mais elle est bientôt rattrappée par l’un des siens, qui l’attaque violemment. Elle est sauvée in extremis par le Roi Ours, qui l’emmène avec lui dans son royaume, au coeur de la forêt impénétrable…

NIOURK2Il y a un an, nous avions découvert dans le premier Tome de « Niourk » une terre dévastée par une mystérieuse catastrophe écologique. Dans ce monde revenu à l’état sauvage, l’enfant noir est rejeté sa tribu. Il part explorer le monde, et découvre peu à peu le passé des hommes qui peuplé cette planète avant eux.

Voici donc la suite tant attendue de l’adaptation en BD de ce roman de Stephan Wul par Olivier Vatine… Merci Ankama !

Aquaman Membre de la Justice League avec Batman et Superman, Aquaman n’a jamais eu le même succès que ces deux derniers. Loin d’être le favori des lecteurs, souvent considéré comme caricatural, il fait un retour en force avec cette nouvelle série qui met en lumière ce personnage et ses origines. L’été est déjà fini, l’occasion d’un dernier plongeon ?

« Des siècles après la catastrophe écologique ayant provoqué l’assèchement des océans, l’Humanité a régressé au stade primitif et n’a laissé que quelques survivants à l’état sauvage. Parmi elles, la horde de Thôz où vit l’unique enfant à la peau noire, rejeté par les siens. »

Rencontre avec Laëtitia Rouxel, une jeune auteure de BD bretonne ! Elle nous parle de ses albums, de sa jeune carrière, des festivals de BD, ou encore de l’association « L’Oeuf » . Vous pourrez la rencontrer au festival « Pré en Bulles » à Bédée le 23 septembre !