Couv_288281De prime abord, on pourrait croire qu’on a déjà fait le tour du thème des voyages dans le temps en BD. On pense par exemple à Valérian, aux Brigades du temps, ou encore à The infinite loop… mais non ! Giorgio Albertini et Gregory Panaccione nous prouvent le contraire, et dépoussièrent le sujet avec de nouvelles idées brillantes !

Pour commencer, il est devenu fréquent de voyager dans le temps pour ses vacances. A l’aéroport, on peut donc choisir sa destination mais aussi l’époque d’arrivée pour sa lune de miel ou pour se dépayser. La BD est d’ailleurs truffée de publicités d’agences de voyages, qui nous invitent à aller faire du ski aux côtés des mammouths, ou encore d’aller participer à un safari… chez les dinosaures !

Tome 1 : Ceux qui restent

Les Vieux Fourneaux - T1 - Ceux qui restent

Pierrot, Mimile et Antoine, trois septuagénaires, amis d’enfance, ont bien compris que vieillir est le seul moyen connu de ne pas mourir. Quitte à traîner encore un peu ici-bas, ils sont bien déterminés à le faire avec style : un oeil tourné vers un passé qui fout le camp, l’autre qui scrute un avenir de plus en plus incertain, un pied dans la tombe et la main sur le coeur.

Une comédie sociale aux parfums de lutte des classes et de choc des générations, qui commence sur les chapeaux de roues par un road-movie vers la Toscane, au cours duquel Antoine va tenter de montrer qu’il n’y a pas d’âge pour commettre un crime passionnel.

mickeyCette année, les éditions Glénat ont eu la bonne idée de proposer à plusieurs auteurs de se réapproprier un personnage de Walt Disney et d’en livrer leur vision… ce qui donne des choses vraiment étonnantes ! Mickey a donc été revu par Cosey ou le duo Trondheim – Keramidas, et tout récemment Régis Loisel, pour une version plus « sociale » du rongeur à la culotte rouge.

D’abord pas follement emballé par ce projet, j’ai finalement été séduit par la version de Tébo de la « Jeunesse de Mickey » !

1969_couv« Mars 1933 : New York tremble devant King Kong, mais c’est un autre singe qui va sauver la ville ! »

Ancien pilote aérien, Harry Faulkner peine à trouver un emploi… surtout un emploi qui lui permette de voler à nouveau !

Mais quand des terroristes détournent un zeppelin, et qu’en plus sa petite amie se trouve à bord, il n’hésite pas à reprendre les airs !

couvTéléphone pour chiens, singe qui joue de la polka, chewing-gum à la patate qu’on peut faire frire pour lui donner un goût de frite… Le professeur Wilson est un inventeur. Mais ce n’est pas pour ça que le paye le colonel Moore. Non, lui, ce qu’il veut, ce sont des armes. Et ça tombe bien : le professeur Wilson a justement développé un virus qui ressuscite les morts ! (« Mais ce n’est pas très intéressant. ») Et c’est de là que part toute l’histoire.

Couv_280509« Ancien officier de l’armée révolutionnaire, condamné à la prison à vie pour sa participation, au coté de Toussaint Louverture, à la lutte pour l’indépendance de Saint-Domingue, Honoré Dimanche se voit proposer un marché par un intrigant et puissant personnage. Ce dernier offre de lui rendre sa liberté en échange d’une mission à haut risque.

Mais pour l’accomplir, Honoré doit d’abord réintégrer l’armée française au rang de simple soldat… »

Dans cette armée, ce soldat infiltré fera la rencontre de Félicien, un jeune blanc-bec un peu foufou, avec qui il fera malgré lui équipe.

Voilà une bonne suprise ! Fred Salsedo, dont les mines patibulaires mais très drôles des pirates de « Ratafia » sont restées dans nos mémoires, et Régis Hautière, à qui l’on doit « La Guerre des Lulus » ou plus récemment les aventures des « Spectaculaires » , nous livrent une nouvelle série très prometteuse !

le_cabaret_des_ombresAu début du 20e siècle à Paris, la troupe du Cabaret des Ombres donne tous les soirs une représentation spectaculaire : une équipe composée de l’homme le plus fort du monde, un lycanthrope (mi-homme, mi-animal), un homme volant…

Mais le public ne se passionne plus pour ce spectacle et ces trucages bon marché, surtout depuis l’arrivée d’une invention prometteuse : le cinématographe…

Jusqu’au jour où Proper Pipolet, inventeur amnésique et un peu foufou, leur propose une mission : récupérer une invention qu’on lui a volée… et sauver le monde !

Sauf qu’il n’a pas bien compris que leur spectacle se résumé à des illusions et des trucages… mais, en grand besoin d’argent, il vont accepter !

album-cover-large-28625Une variation surprenante et girly autour de Spiderman… ça ne se refuse pas !

Bienvenue dans les mondes parallèles !

Marvel et DC Comics ont toujours adoré créé des univers parallèles, pour donner libre cours à leur imagination et offrir de nouveaux horizons à leurs héros : on inverse les rôles (les gentils deviennent méchants), on dit que tel héros est en fait une fille… etc . C’est notamment le cas pour Spiderman, qui a connu, avec la série de comics Spider-Verse, de nombreuses variations du héros… La plus intéressante et la plus populaire est sans doute Spider-Gwen !