Magasin GénéralCôté fond

Les BD « Magasin Général » sont avant tout une ode à la vie.

Les habitants du village de Notre-Dame-Des-Lacs vivent avec peu de moyens, dans une nature rude et hostile. Les hommes partent travailler l’hiver dans les bois, dans des conditions très dures, pendant que les femmes restent seules avec les enfants, à tout gérer au village.

Qui dit petite communauté dit histoires et ragots :) Les habitants de Notre-Dame-Des-Lacs en sont spécialistes et très friands ! Il se passe toujours quelque chose d’intéressant. Et une bonne bagarre n’est jamais très loin !

Et pourtant, les épreuves de la vie prouvent que cette communauté est soudée, que des amitiés se créent et grandissent, que des amours naissent, que la solidarité est là et que personne n’est laissé de côté.

Et puis, plonger dans cet univers est très apaisant. On s’attache aux décors et aux personnages, on prend même parfois parti dans une querelle qui oppose deux familles, on s’inquiète du départ brusque d’un personnage pour se réjouir plus tard de son retour.

Côté forme

Les scènes sont réalistes et chaleureuses, les couleurs sont douces et vives à la fois. Tout est fait pour donner envie de sauter dans une bulle : on a envie de dîner au restaurant du village, de déambuler à Montréal et dans la campagne québécoise, de courir dans un champ de fleurs sauvages et d’aller faire du canoë sur la rivière.

Le québécois devient une seconde langue de lecture 😀 Il nous manque presque lorsque l’on finit un tome !

Conclusion

Une série que l’on dévore, qu’on lit et qu’on a envie régulièrement de relire. Idéalement avec un bol de chocolat chaud devant un feu de cheminée, ou allongé-e dans un champ de fleurs sauvages :)

Petits et grands seront conquis par les habitants de ce village et suivront avec joie et enthousiasme toutes leurs aventures !

 

Les tomes

MarieTome 1 : Marie

Immersion dans un village de la campagne québécoise, dans les années 20. A la mort de son mari, Marie se retrouve seule pour gérer le Magasin Général du village de Notre-Dame-des-Lacs et doit alors répondre aux nombreuses demandes des habitants, tout en gérant son chagrin.   On y trouve de tout : cela va de la quincaillerie à la nourriture, du tissu aux fournitures de bureau, des matériaux de construction aux ustensiles de cuisine.

Couv_293425Après les adaptations en dessins animés, films ou séries TV, Sherlock Holmes et le docteur Watson sont de retour… en BD !

Les trois albums déjà parus font vivre de nouvelles aventures au célèbre détective :

Le premier tome, « Sherlock Holmes et le mystère du Haut-Koenigsbourg », est une adaptation du roman de Jacques Fortier. Comme son titre l’indique, il se déroule dans ce haut château d’Alsace, sur fond d’enquête historique.

Les deux albums suivants sont par contre basés sur des scénarios inédits, conçus comme une grande épopée en plusieurs tomes : « Retrouvailles à Strasbourg » offre au détective et aux lecteurs une visite musclée de la capitale alsacienne, pour se terminer en un final étourdissant sur les chutes d’eau du Reichenbach, en Suisse.

Sa suite, « Sherlock Holmes et l’énigme du Jodhpur », nous emmène pour une croisière vers les Indes, avec bien sûr de nouveaux mystères à résoudre à bord…

Couv_192959En parcourant la liste des auteurs qui seront bientôt présents au festival « Pré en bulles » près de chez moi (et de chez toi ?) en septembre, je suis tombé sur des dessins incroyablement beaux d’Alain Brion.

Pas spécialement passionné des chevaliers de la table ronde, je me suis tout de même plongé dans sa série « Excalibur Chroniques » … et cela s’est avéré une sacrée découverte, à laquelle je ne m’attendais pas !

celeste2Céleste est un sacré aviateur qui fait aussi bien les loopings que la cour… En d’autres termes, c’est un dragueur né ! Mais c’est sans compter sur la première guerre mondiale…

L’aviateur émérite doit livrer les courriers des poilus à leurs compagnes jusqu’au jour du drame : son avion est en ligne de mire de l’ennemi ; il est abattu.

Couv_amère« Terminus, en Tchétchénie, bienvenue en enfer » lance le chauffeur de car qui emmène Ekaterina sur la ligne de front. Que cherche-t-elle ? Son fils. Les autorités tchétchènes ont fait savoir à toutes les mères de soldats russes qu’elles leur rendraient les prisonniers si elles venaient les chercher.

Ni une ni deux, Ekaterina part avec son petit chien Milyi chercher son fils Volodia. Cette femme rude et déterminée trouvera alors son sur chemin des soldats, des enfants, des femmes…tous des combattants comme elle.

Mais où est Volodia dans tout cela ?

2324073126BD au charme rétro, drame intimiste dans l’Amérique des sixties!

« 1968, États Unis, une petite ville « in the middle of nowhere » bordée par les champs de blé à perte de vue et seulement animée par le chantier de son Mall en construction…
Rob, 14 ans, a le bras dans le plâtre depuis un stupide accident, qui le prive du bénéfice des petits boulots d’été. Il s’ennuie ferme. Un évènement imprévu (le passage du train funéraire transportant la dépouille de Robert F. Kennedy – assassiné – à travers la moitié des États-Unis) va lui permettre de rencontrer une jeune fille nommée Sixteen qui aura16 ans à la fin de l’été, et qui : «j’te jure que dès que j’ai 16 ans je me casse de ce bled pourri… »
Rob va partager cet été avec elle, et en tomber fou amoureux. Du haut de ses 14 ans, Il n’y connaît rien aux filles… Aussi handicapé par ses sentiments que par son bras dans le plâtre… »

rimbaud1Arthur Rimbaud n’a que 16 ans lorsqu’il décide de monter à la capitale, il souhaite y faire connaître ses poèmes voire les faire publier. Il y rencontre Paul Verlaine avec qui il entretient une relation.

Mais le jeune Rimbaud n’est pas des plus courtois, poli et correct. Il se fait pas mal d’ennemis, et Paul Verlaine lui-même doit quitter sa femme enceinte pour suivre Rimbaud, puis revenir vers elle et repartir.

histoire secreteLa critique d’aujourd’hui sera un peu spéciale, car nous allons vous parler d’une série complète qui vient de prendre fin après 32 tomes. Les éditions Delcourt les sortent actuellement en Intégrale.

Scénario :

Jean-Pierre Pécau (« Grand Jeu » , « Jour J » , « L’or de France » ….) nous propose rien de moins qu’une explication toute personnelle de l’histoire de notre humanité. Quatre Archontes (ou magiciens) s’affrontent et se partagent le contrôle de l’humanité. Un vaste jeu planétaire qui, au début, ne précise pas l’enjeu.

« Barracuda » n’est décidément pas une série de pirates comme les autres… et tant mieux ! Ce troisième tome est toujours aussi vampirisant au niveau scénaristique… Chaque retournement de situation de la part des trois personnages principaux est surprenant. J’ai toujours hésité à le dire jusqu’à maintenant, mais « Barracuda » est un vrai … thriller !

Une série exceptionnelle qui revisite à sa façon le thème des pirates. Nous sommes loin des clichés de Barbe Rouge et autres du genre : Pas de navire au combat, ni de batailles sanglantes, ni de pirates sanguinaires envahissant les villes espagnoles… Ici règnent plutôt la magie, le mystère et l’occultisme.
Sans oublier l’amour et la trahison.