Magasin GénéralCôté fond

Les BD « Magasin Général » sont avant tout une ode à la vie.

Les habitants du village de Notre-Dame-Des-Lacs vivent avec peu de moyens, dans une nature rude et hostile. Les hommes partent travailler l’hiver dans les bois, dans des conditions très dures, pendant que les femmes restent seules avec les enfants, à tout gérer au village.

Qui dit petite communauté dit histoires et ragots :) Les habitants de Notre-Dame-Des-Lacs en sont spécialistes et très friands ! Il se passe toujours quelque chose d’intéressant. Et une bonne bagarre n’est jamais très loin !

Et pourtant, les épreuves de la vie prouvent que cette communauté est soudée, que des amitiés se créent et grandissent, que des amours naissent, que la solidarité est là et que personne n’est laissé de côté.

Et puis, plonger dans cet univers est très apaisant. On s’attache aux décors et aux personnages, on prend même parfois parti dans une querelle qui oppose deux familles, on s’inquiète du départ brusque d’un personnage pour se réjouir plus tard de son retour.

Côté forme

Les scènes sont réalistes et chaleureuses, les couleurs sont douces et vives à la fois. Tout est fait pour donner envie de sauter dans une bulle : on a envie de dîner au restaurant du village, de déambuler à Montréal et dans la campagne québécoise, de courir dans un champ de fleurs sauvages et d’aller faire du canoë sur la rivière.

Le québécois devient une seconde langue de lecture 😀 Il nous manque presque lorsque l’on finit un tome !

Conclusion

Une série que l’on dévore, qu’on lit et qu’on a envie régulièrement de relire. Idéalement avec un bol de chocolat chaud devant un feu de cheminée, ou allongé-e dans un champ de fleurs sauvages :)

Petits et grands seront conquis par les habitants de ce village et suivront avec joie et enthousiasme toutes leurs aventures !

 

Les tomes

MarieTome 1 : Marie

Immersion dans un village de la campagne québécoise, dans les années 20. A la mort de son mari, Marie se retrouve seule pour gérer le Magasin Général du village de Notre-Dame-des-Lacs et doit alors répondre aux nombreuses demandes des habitants, tout en gérant son chagrin.   On y trouve de tout : cela va de la quincaillerie à la nourriture, du tissu aux fournitures de bureau, des matériaux de construction aux ustensiles de cuisine.

0_les_campbell2« Chez les Campbell, la piraterie, c’est une histoire de famille !

Véritable légende de la flibusterie, Campbell s’est retiré des affaires après le meurtre de sa femme pour élever ses filles en paix, loin des souvenirs douloureux.

Mais le passé ne meurt jamais… »

Quel plaisir de découvrir cette série créée par Munuera ! Nous vous avions déjà parlé de cet auteur pour ses albums de Spirou, et plus récemment pour son spin-off sur le grand méchant Zorglub.

2191_couvLe projet pouvait paraître surprenant : Zorglub, le grand méchant mémorable de Spirou et Fantasio, le «je-veux-être-un-dictateur», à la fois terrifant et gaffeur, est de retour ! Et cette fois… il a une fille !

Haaa Spirou… Nous vous racontions déjà dans cet article tout l’amour que nous avions pour les aventures de ce groom journaliste, depuis que nous n’étions encore que de petites loutres. On adorait aussi Fantasio, son copain râleur. Et ses animaux de compagnie chelous (un écureuil et un Marsupilami, quand même…). Et bien sûr, son ennemi juré : Zorglub !

Du coup, nous étions curieux et, comment dire, un peu méfiants à l’idée de ce « spin-off » qui, à première vue, avait l’air plutôt destiné à un très jeune public…

Hé bien non ! Aucune inquiétude à avoir, car c’est un album très réjouissant ! Concocté par José-Louis Munuera, qui avait déjà réalisé quelques albums de Spirou et Fantasio, cette nouvelle série regorge de très bonnes surprises !

gout-kimchi

Le goût du kimchi dépeint la vie de Madang et de sa famille en Corée du Sud. On y découvre le quotidien de Madang, entre sa femme et son fils, âgé de seulement quelques mois, sa passion pour la cuisine et les bons petits plats, les rendez-vous médicaux de ses parents et son métier de créateur de bande dessinée.

Après Histoire d’un couple, l’auteur nous dévoile un nouvel épisode librement inspiré de son expérience, avec l’arrivée de son fils et son installation à la campagne. Dans cette nouvelle tranche de vie, il a choisi de représenter ses personnages sous forme de chats, à la mine douce et rassurante, face aux aléas parfois difficiles de la vie.

Que feriez-vous s’il vous restait plus qu’un an à vivre? Question que l’on s’est (presque) tous posé au moins une fois dans sa vie. La Lignée raconte l’histoire d’une malédiction qui frapperait la famille Brossard et qui ferait mourir tous les ainés à l’âge de 33 ans…