Journal d’une bipolaire

couv_bipolaire_grande– Dis Papa… et si on écrivait ensemble une BD qui raconte mon histoire ?

– Eh bien… pourquoi pas ? Oui, une BD sur ta bipolarité, c’est une bonne idée.

– Ah quand même, je me demandais si ça t’intéressait…

– Bien sûr que ça m’intéresse ! Écris un synopsis assez détaillé. Si besoin je le retravaillerai un peu et j’en parlerai à mon éditeur…

– Ça marche !

 

 

 

L’histoire

Camille est amoureuse. Amoureuse de Julien, dont elle a fait la connaissance en vacances à Montréal. Elle s’apprête à rentrer en France, mais les attentats du 11 septembre 2001 l’en empêchent, ce qui lui permet de profiter quelques jours de plus de « son Québécois ».

À son retour, les souvenirs plein la tête, Camille reprend la fac de droit. Et elle est bien décidée à retourner à Montréal ! Mais au bureau des échanges internationaux, elle n’obtient pas l’aide escomptée. Entre ça, sa mère qui ne veut pas regarder ses photos du Québec, ses journées passées devant l’ordinateur à répondre à Julien, qui la presse de revenir et refuse la rupture, et les exams qui approchent, Camille sent la pression monter et n’arrive pas à prendre de décision ferme. Jusqu’au jour où, submergée par le stress, Camille fait une crise d’angoisse. Sans le savoir, elle vient de franchir une étape vers la dépression et la maladie. Quelque chose se brise en elle. Puis c’est une spirale qui se déclenche : tentatives de suicide, séjours à l’hôpital, espoirs, rechutes, traitements, manies… Le quotidien de Camille est mouvementé et suit le rythme de ses humeurs fluctuantes. Au-delà de ça, subsiste toujours une même volonté, celle de continuer à se battre pour vivre le plus normalement possible et faire « quelque chose de sa vie ».

 

Mise en page 1

 

L’avis de la Loutre Masquée

Le Journal d’une bipolaire, c’est un récit vraiment fort et touchant, car c’est une histoire vraie, authentique. On suit le parcours de « Camille », entre le début de sa maladie, les hospitalisations, la difficulté à faire admettre sa maladie à ses proches, la difficulté pour elle aussi d’accepter cet état et de vivre avec, ses phases de dépression, ses phases de manie… Mais toujours, l’espoir de réussir à surmonter ces défis est là, la volonté de se battre. Et Camille pourra compter sur ses proches, notamment sur son père, qui la soutient dans l’écriture de ce récit, malgré ses doutes, malgré les moments où elle a envie de tout laisser tomber. Un récit en toute simplicité qui permet de mieux comprendre cette maladie.

La BD se conclut sur une postface du Dr Christian Gay, psychiatre et co-fondateur de l’association France-Dépression, qui donne des informations complémentaires sur la bipolarité.

 

Infos supplémentaires

Scénario : Émilie et Patrice Guillon

Dessin : Sébastien Samson

Éditeur : La boîte à bulles

Année : 2010

Postface du Dr Christian Gay

 

The following two tabs change content below.

SquirrelGirl

Une redoutable chocolatovore et amatrice de bière dans un corps d'écureuil, qui dévore tous types de livres à ses heures perdues.

Derniers articles parSquirrelGirl (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *