Le signe de la lune

La lune, cet astre changeant et hypnotique, obsède la jeune Artémis. Chaque soir, à l’orée des bois elle emmène son frère la contempler, sans jamais imaginer qu’elle puisse la trahir un jour…

 

 

Un conte onirique et mystique…

Son statut de « plus jolie du village » a un prix qu’elle n’est pas disposée à payer, être la petite amie du chef de bande, Rufo!
Par une nuit de nouvelle lune, elle et son petit frère parviennent à leur échapper grâce à Brindille, le solitaire, qui seul contre trois se fait rosser. Mais sans le savoir, les fières à bras étaient observés, et ce dernier protagoniste va leur lancer un défi dans le but d’éprouver leur courage.

Très rapidement la nouvelle d’une chasse au trésor se répand comme une traînée de poudre et attire tous les jeunes garçons du village. Notre fougueuse héroïne se joint à la partie et assiste son frère dans cette quête. Face aux obstacles, ce dernier, prenant au mot l’objectif du défi, cherchera à affronter toutes ses peurs, jusqu’à l’accomplissement de son destin tragique. Artémis, se considérant dès lors coupable de la perte son frère, vivra recluse, fuyant à tout jamais l’éclat de la lune et le regard des hommes.

L’histoire nous projette alors quelques années plus tard, sous le regard blafard de l’astre selene.  Rufo adulte, est devenu le seigneurs de céans. Quant à Brindille, éternelle herbe folle, reste solitaire, rongé par l’amour qu’il porte à la belle Artémis, toujours recluse. Le passage énigmatique, mais non moins crucial, de Merveilles, va sceller tous ces destins et les entrainer vers leurs apogées …

Nous découvrons alors que si l’astre est indigne de confiance,
il n’en n’est pas moins envoûtant et protecteur.

 

 

 

Une oeuvre…

« Le signe de la lune est un conte fantastique, noir et fascinant, tendre et crépusculaire, signé par Jose Luis MUNUERA et Enrique BONET« . Ce commentaire en 4ème page de couverture ne requiert aucun argument supplémentaire. Cette « oeuvre » est tout simplement magique… et les dessins sont d’une rare beauté. Travaillés au lavis noir et blanc, tout y est mystérieux et fascinant. On est littéralement emporté dans les bois avec nos jeunes personnages, la lune démesurée nous attire et nous laisse un goût amer…

Cet album, nous renvoyant directement à nos peurs, tout comme à nos fantasmes, continuera à vous délecter même une fois fermé!

En bref,
1 tome de 130 pages
Dessin: Jose Luis MUNUERA
Scenario: Enrique BONNET
Un blog a pour l’occasion de cet ouvrage été créé par les auteurs…

The following two tabs change content below.

Capt'M

Derniers articles parCapt'M (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Un commentaire sur "Le signe de la lune"

  • 18 Mar 2012

    Oui, un très beau moment de bande dessinée. Qui touche le fan de tout âge et séduira ceux qui apprécient l’agile dessin de Munuera. Très belle critique au demeurant…