Tokyo Ghost

couv Comme quoi, il ne faut jamais se fier aux couvertures…

En voyant la couverture de Tokyo Ghost, je me suis dit « Houla, encore un truc hyperviolent, avec un motard justicier borderline sans pitié qui défonce tous ses ennemis… » Alors oui, cela commence comme ça, en effet… puis l’histoire bifurque très vite vers quelque chose de complètement inattendu, change radicalement de style, de décor.

Ensuite, en y regardant de plus près, j’ai examiné le fond de la couverture :

Cachés derrière le motard vengeur, on voyait aussi des animaux, des enfants, une blonde avec un sabre, des temples asiatiques…

Si si, regardez bien ! :)

banner_tokyo_artic

Et surtout, argument de poids : le scénario est signé Rick Remender. Il nous a déjà régalé avec ses séries « Black Science » , « Fear Agent » et surtout « Low » , que nous vous conseillons de découvrir dans cet article.

On l’adore chez la Loutre, car il ne cesse de nous surprendre un peu plus à chaque fois, en mélangeant hyper-violence et humanité. Cet argument a fini de me convaincre : je me suis lancé dans la lecture… et il faut avouer que c’est LA grosse claque de cette année !

tokyo-ghost-vol-1

Un futur accroc aux technologies

Commençons par l’histoire : comme le promet la couverture, donc, nous voilà embarqués dans un Los Angeles futuriste hyper-violent, aux côtés des agents Led Dent (le fameux motard masqué) et Debbie (la bonde), qui pourchassent sur leur moto des truands high-tech pour leur faire la peau.

Le petit plus : dans cette société, tous les humains ont le cerveau et les yeux directement branchés sur le fil d’actu de leurs réseaux sociaux préférés, leurs émissions télé débiles et racoleuses, qui cherchent le « buzz » à tout prix. Cela vous rappelle quelque chose ? Hé oui c’est assez proche de notre monde actuel… en pire.

Même Ted Dent, le héros sur sa moto, ne parle plus à Debbie, sa petite amie et coéquipière, depuis longtemps car il est addict à la technologie, trop occupé à surveiller ses actus et ses émissions préférées.

feeds

Après une course-poursuite hallucinante où ça saigne, ça explose des têtes et ça flingue à tout va, nos héros se retrouvent face à leur commanditaire. Il leur propose une nouvelle mission qui les emmènera en plein cœur des Jardins Préservés de Tokyo… et c’est là que toute l’histoire bascule… Mais je vous laisse découvrir la suite !

LA grosse claque BD du moment !

Une fois de plus, Rick Remender se surpasse et nous surprend avec un scénario soigné et surprenant, qui commence par en mettre plein les yeux, pour ensuite se tourner vers quelque chose de très différent (#nospoil !). Il en profite aussi pour décrire les dérives d’une société où notre addiction aux technologies et au « buzz » est poussée à l’extrême, ce qui est plutôt bien pensé et bien amené.

Côté dessins, Sean Murphy nous livre des planches hallucinantes, soignées, hypnotiques, fourmillant de détails (dont même quelques privates jokes si vous êtes attentifs !), magnifiquement mises en couleurs par Matt Hollingsworth.

tokyoghost02

Pour résumer : « Tokyo Ghost » est LA grosse claque du moment ! Une petite pépite du 9e art, à déguster en deux volumes seulement !

Une série qui vous fera réfléchir lorsque vous irez à nouveau checker les news facebook sur votre smartphone en présence de vos amis… sauf si c’est pour voir les articles de la Loutre Masquée, bien sûr ! 😉

TokyoGhost_01-1En bref

Série en cours (1 tome paru sur 2 !)

Scénario : Rick Remender
Dessins : Sean Murphy
Couleurs : Matt Hollingsworth
Editeur : Urban Comics

 

The following two tabs change content below.

bennyb

Co-fondateur de la Loutre Masquée, il est né en 1743, un mardi. Son but dans la vie : rendre le monde meilleur, avec des sites internet à base de loutres. Et il trouve que Spirou a vachement plus la classe que Tintin, quand même.

Derniers articles parbennyb (voir tous)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trackbacks/Pingbacks