terraincognitacouv01Il y a quelques semaines, la Loutre Masquée s’est rendue au festival « Des Fées en Bulles » de Janzé (près de Rennes). Un festival très chouette qui nous a, entre autres, permis de rencontrer Chami, le sympathique dessinateur de la série « Terra Incognita ». Une belle découverte, dont voici un aperçu… garanti sans spoil ! 😉

Cette série de science-fiction débute dans un futur assez proche, dans lequel la civilisation humaine est à l’agonie et vit ses dernières heures. Vingt-huit personnes se réveillent dans un lieu étrange, hors du temps. Des entités indéfinies leur révèlent qu’elles ont été sélectionnées car elles sont les représentantes des différentes civilisations humaines. Et une mission leur est confiée : retourner vivre sur la Terre… 30 000 ans dans le futur !

C’est une planète vierge qui s’offre à eux, une planète où la nature a repris ses droits et où ils pourront tenter de reconstruire une nouvelle civilisation… Mais que vont-ils y trouver ?

hordeDuContreventT1« C’est un monde de vaste étendue où rien ne tient en place. Un vent féroce y souffle tout le jour et la nuit, entêtant et unique, de l’est vers l’ouest, faiblissant parfois, mais ne cessant jamais. Un monde où même le soleil a du mal à s’arrimer au ciel.

Sur cette terre vivent trois tribus : la plus frivole fait de la voile, la plus grande s’abrite dans des villages enclos, et la plus folle tente fièrement de remonter le vent jusqu’à sa source.

Cette poignée de fous se nomme elle-même « La Horde » et prétend qu’au bout de sa quête, quelque chose comme le bonheur sera donné à tous ! Et ils sont si convaincus de leur rêve que partout où ils passent, des fêtes les accueillent avec ferveur et les encouragent.

Ce monde est le mien.

Je m’appelle Sov Strochnis, et je suis le scribe de la 34e Horde du Contrevent. »

Thvck2S3udzwAK8RcISPYpVjnf0FrA0A-couv-1200Si le film de Luc Besson n’a pas que des qualités, il a au moins le mérite d’avoir remis sous les projecteurs un couple de héros mythique de la BD de science-fiction : Valérian et Laureline, les agents spatio-temporels de Galaxity ! Dargaud en a profité pour demander à des auteurs de BD d’imaginer leur propre interprétation de cet univers créé par Christin et Mézières.

Après Manu Larcenet, c’est au tour d’un duo d’auteurs très apprécié chez la Loutre Masquée : tout d’abord le très prolifique Wilfrid Lupano au scénario (à qui l’on doit les désormais classiques  « Un océan d’amour », « Les vieux fourneaux », « Azimut » ou encore « L’homme qui n’aimait pas les armes à feu »), ainsi que Mathieu Lauffray aux dessins, dont le magnifique « Long John Silver » reste dans nos mémoires. Tout cela donnait de quoi se réjouir… et on n’est pas déçu du voyage !

patiencecouvPour Jack, rien n’est plus important que Patience. Patience, mais aussi le bébé qu’elle attend. Leur bébé. Seulement voilà, en rentrant un soir, Jack découvre le corps sans vie de sa bien-aimée. Et tous ses rêves d’avenir s’écroulent. Les années passent, mais Jack ne peut oublier Patience. Alors, lorsque l’occasion se présente à lui, il ne va pas hésiter à se lancer dans un véritable voyage dans le temps. Son but : comprendre ce qui est arrivé, et sauver Patience !

 

 

album-cover-large-30122«Rapport du commandant Sylan Kassidy. 12 juillet 2082, le 374ème jour de la mission Orus.

Le sergent Sparkey et le soldat Silverstone, partis en reconnaissance, sont portés disparus. Ils ont été victimes d’attaques successives et d’une défaillance du matériel, qui ne leur a pas permis de retrouver le vaisseau.

Nous n’avons aucune indication sur la nature des agresseurs. Seule certitude : ils sont nombreux.

Autre certitude : cette planète, malgré son atmosphère idéale et la présence d’eau, est clairement hostile.»

Parler de « Parallèle » sans spoiler… Mission impossible ?

couvpgAnnée 2157. Bruno Daix, nageur d’élite pour l’unité militaire U.A.E.M. s’apprête à prendre des vacances bien méritées. Mais son supérieur en décide autrement : il lui transmet un ordre de mission d’urgence. Et pour cause, l’humanité court un grave danger. De façon inexpliquée, l’eau ne gèle plus. Comment expliquer ce phénomène ? Comment la structure moléculaire de l’eau a-t-elle pu se modifier ? Bruno est chargé de l’enquête.

Couv_288281De prime abord, on pourrait croire qu’on a déjà fait le tour du thème des voyages dans le temps en BD. On pense par exemple à Valérian, aux Brigades du temps, ou encore à The infinite loop… mais non ! Giorgio Albertini et Gregory Panaccione nous prouvent le contraire, et dépoussièrent le sujet avec de nouvelles idées brillantes !

Pour commencer, il est devenu fréquent de voyager dans le temps pour ses vacances. A l’aéroport, on peut donc choisir sa destination mais aussi l’époque d’arrivée pour sa lune de miel ou pour se dépayser. La BD est d’ailleurs truffée de publicités d’agences de voyages, qui nous invitent à aller faire du ski aux côtés des mammouths, ou encore d’aller participer à un safari… chez les dinosaures !

Zita la fille de l'espaceDe Ben Hatke

Dans cette BD, Zita, une petite fille très normale, et son ami Joseph vont mener une grande aventure. Tout va commencer par une trouvaille. Un grand trou avec au fond un étrange objet…

zita-inside-01b

Sans crainte, Zita appuie sur le bouton, et un portail se forme. Et soudain, des tentacules attrapent et emmènent son ami ! Zita, tellement bouleversée, va se décider à le chercher.

14721726_10211223432168453_9081917806783953164_n« Infinity 8 », c’est LA série événement du moment !

Créée à plusieurs mains par des auteurs tels que Lewis Trondheim, Olivier Vatine, Boulet, Zep et beaucoup d’autres, cette mini-série est un hommage aux pulps de science-fiction des années 50.

Au programme : des voyages dans l’espace et dans le temps, des héroïnes sexy, des monstres bien gores, des scénarios foufous et un ton très décalé.

9782723499576_1_75« Soucoupes » est une BD vraiment étonnante. L’histoire se situe dans les années 50, dans une petite ville française (qui paraît-il ressemble beaucoup à Brest…). C’est un jour historique : les extraterrestres sont entrés en contact avec les humains et vivent en paix avec eux. Ils leur ont apporté de grandes avancées technologiques, spirituelles…

Mais Christian, un disquaire moustachu un peu bourru, ne le voit pas de cet œil : il n’aime pas trop ces extraterrestres en scaphandre ni tout ce folklore, et trouvait que tout allait bien mieux avant. Jusqu’au jour où un extraterrestre vient lui rendre visite dans son magasin de disques…

Nous avons découvert cette BD au festival Pré en bulles, en présence du scénariste Arnaud Le Gouëfflec, et cela a été un gros coup de cœur pour la Loutre Masquée ! C’est pourquoi nous avons choisi d’interviewer son dessinateur Obion au festival Quai des Bulles !

Nous l’avons rencontré dans l’espace presse… et il est super sympa !  :)