banner_privateeye

The Private Eye est une bande dessinée en ligne de science-fiction écrite par l’Américain Brian K. Vaughan (l’auteur de la série culte « Saga » ou encore « Y le dernier homme ») et dessinée et mise en couleur par les Espagnols Marcos Martin et Muntsa Vicente. Dix épisodes ont été publiés entre 2013 et 2015 sur le site Panel Syndicate. Le concept permet aux lecteurs de les télécharger en payant le prix qu’ils veulent ! La série a été publiée chez Urban Comics en Octobre 2017.

Voilà pour les présentations ! Maintenant, l’histoire !

Nous voilà dans un futur très proche (2076). Le monde a connu un évènement bouleversant la société au plus haut point : l’explosion du Cloud. Toutes les données stockées ont pu être accessibles par tous.tes. Du secret politique aux photos familiales, tout s’est su. Internet a disparu, les réseaux sociaux aussi, et tout le monde porte un masque pour se protéger.

Bienvenue dans un monde post-Internet !

The-Private-Eye-3

Nous suivons un personnage, détective privé, enquêtant pour un particulier. Les journalistes sont garants de la justice et les détectives privés ne sont pas bien vus. De découverte en mésaventure, ce détective met le nez dans une conspiration bien plus grosse qu’il ne pensait. Le scénario, quoique classique pour un polar, est bien tenu. Le rythme est intense sans être asphyxiant, le découpage est dynamique et les couleurs sont bien flashy. On s’attache bien à P.I., le personnage principal, mais j’ai adoré le papy, le témoin de notre époque hyperconnectée qui ne comprend pas que les smartphones n’existent plus !

private eye 2

Donc un p’tit comics qui passe bien pour se changer les idées, avec ce qu’il faut de futur pour s’imprégner rapidement de cette nouvelle société pas si fantaisiste que ça !

FA_image_00068610

comme_un_garcon_couvC’est plus fort qu’elle. Charlotte ne peut pas s’empêcher de défier son demi-frère. TOUT est prétexte à pari. Et évidemment, à chaque fois, c’est elle qui perd. Seulement voilà, les deux enfants ont grandi. Et Xavier commence à en avoir marre de ce petit jeu-là. Il propose donc un défi ultime à Charlotte : si elle perd, elle devra se faire passer pour un garçon pendant une année entière, sans se faire démasquer. On vous laisse deviner qui a (encore une fois !) perdu…

 

 

 

 

 

couv_bipolaire_grande– Dis Papa… et si on écrivait ensemble une BD qui raconte mon histoire ?

– Eh bien… pourquoi pas ? Oui, une BD sur ta bipolarité, c’est une bonne idée.

– Ah quand même, je me demandais si ça t’intéressait…

– Bien sûr que ça m’intéresse ! Écris un synopsis assez détaillé. Si besoin je le retravaillerai un peu et j’en parlerai à mon éditeur…

– Ça marche !

 

 

 

CarnationDix ans de travail auront fallu à Xavier Mussat pour écrire Carnation. Un roman graphique, auto biographique, qui pourrait devenir une référence dans les années à venir.

Carnation est à la fois une chronique sociale d’une génération en rejet avec l’art du rendement et le rendement de l’art. C’est aussi une histoire d’amour contrariée, compliquée et difficile. Mais c’est aussi le récit d’un cheminement de vie, de la recherche de l’inspiration.