Magasin GénéralCôté fond

Les BD « Magasin Général » sont avant tout une ode à la vie.

Les habitants du village de Notre-Dame-Des-Lacs vivent avec peu de moyens, dans une nature rude et hostile. Les hommes partent travailler l’hiver dans les bois, dans des conditions très dures, pendant que les femmes restent seules avec les enfants, à tout gérer au village.

Qui dit petite communauté dit histoires et ragots :) Les habitants de Notre-Dame-Des-Lacs en sont spécialistes et très friands ! Il se passe toujours quelque chose d’intéressant. Et une bonne bagarre n’est jamais très loin !

Et pourtant, les épreuves de la vie prouvent que cette communauté est soudée, que des amitiés se créent et grandissent, que des amours naissent, que la solidarité est là et que personne n’est laissé de côté.

Et puis, plonger dans cet univers est très apaisant. On s’attache aux décors et aux personnages, on prend même parfois parti dans une querelle qui oppose deux familles, on s’inquiète du départ brusque d’un personnage pour se réjouir plus tard de son retour.

Côté forme

Les scènes sont réalistes et chaleureuses, les couleurs sont douces et vives à la fois. Tout est fait pour donner envie de sauter dans une bulle : on a envie de dîner au restaurant du village, de déambuler à Montréal et dans la campagne québécoise, de courir dans un champ de fleurs sauvages et d’aller faire du canoë sur la rivière.

Le québécois devient une seconde langue de lecture 😀 Il nous manque presque lorsque l’on finit un tome !

Conclusion

Une série que l’on dévore, qu’on lit et qu’on a envie régulièrement de relire. Idéalement avec un bol de chocolat chaud devant un feu de cheminée, ou allongé-e dans un champ de fleurs sauvages :)

Petits et grands seront conquis par les habitants de ce village et suivront avec joie et enthousiasme toutes leurs aventures !

 

Les tomes

MarieTome 1 : Marie

Immersion dans un village de la campagne québécoise, dans les années 20. A la mort de son mari, Marie se retrouve seule pour gérer le Magasin Général du village de Notre-Dame-des-Lacs et doit alors répondre aux nombreuses demandes des habitants, tout en gérant son chagrin.   On y trouve de tout : cela va de la quincaillerie à la nourriture, du tissu aux fournitures de bureau, des matériaux de construction aux ustensiles de cuisine.

Couv_nuitnoiresurbrestDimanche 29 août 1937, à la sortie de la rade de Brest… Un sous-marin fait soudainement irruption dans les eaux bretonnes. À son bord, des républicains espagnols, ayant fui l’arrivée de troupes franquistes. Seulement voilà : au nom du principe de neutralité, les autorités françaises refusent de donner suite à la demande d’assistance des Espagnols.

« Votre navire est un navire militaire étranger, engagé dans une guerre étrangère. »

Les Espagnols sont donc contraints de rester à quai dans le port de commerce et de résoudre leur avarie par eux-mêmes. Or, ce sous-marin, le « C-2 », attire bien de convoitises. Et notamment celles des hommes du Général Franco, qui aimeraient bien s’en emparer… et qui décident pour cela de monter une opération secrète. Mais c’est sans compter sur les anarchistes, qui se méfient et qui veillent au grain. Épaulés par l’agent X-10, ils feront tout pour empêcher que le sous-marin ne tombent dans de mauvaises mains.

Couv_293425Après les adaptations en dessins animés, films ou séries TV, Sherlock Holmes et le docteur Watson sont de retour… en BD !

Les trois albums déjà parus font vivre de nouvelles aventures au célèbre détective :

Le premier tome, « Sherlock Holmes et le mystère du Haut-Koenigsbourg », est une adaptation du roman de Jacques Fortier. Comme son titre l’indique, il se déroule dans ce haut château d’Alsace, sur fond d’enquête historique.

Les deux albums suivants sont par contre basés sur des scénarios inédits, conçus comme une grande épopée en plusieurs tomes : « Retrouvailles à Strasbourg » offre au détective et aux lecteurs une visite musclée de la capitale alsacienne, pour se terminer en un final étourdissant sur les chutes d’eau du Reichenbach, en Suisse.

Sa suite, « Sherlock Holmes et l’énigme du Jodhpur », nous emmène pour une croisière vers les Indes, avec bien sûr de nouveaux mystères à résoudre à bord…

501 L_ILIADE T01[BD].indd« Épopées spectaculaires, dieux tout puissants, bestiaire formidable, héros extraordinaires… La mythologie grecque est une source inépuisable d’aventures merveilleuses et passionnantes, qui délivre aussi des leçons de sagesse d’une incomparable profondeur. »

C’est ainsi que le philosophe Luc Ferry introduit cette nouvelle série, qui nous propose de revivre les différents épisodes de la Mythologie grecque : la Guerre de Troie bien sûr, mais aussi Thésée et le Minotaure, Hercule, Jason et la Toison d’or… Un projet ambitieux, qui promet que les adaptations en BD seront « strictement respectueuses des textes fondateurs originels ».

cassio2Rome, 145 après Jésus-Christ, dans la nuit.

Lucius Aurelius Cassio, dit Cassio, se réveille après avoir entendu un bruit. Une bande de pillards vient de pénétrer dans sa demeure, tuant gardes et esclaves au passage. Après avoir neutralisé Cassio et s’être emparés de ses richesses, les bandits repartent comme ils sont venus, laissant Cassio seul face à son destin… un destin qui va prendre la forme de quatre silhouettes masquées. Quatre silhouettes, toutes connues de Cassio. Quatre silhouettes qui, tour à tour, vont le frapper d’un coup de poignard mortel. Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Car Cassio va revenir… pour se venger !

 

 

« Je te l’avais prédit, Cassio. Il n’y a pas de justice. Pas d’honneur. Rien que des gens qui vivent et des gens qui meurent. »

audubon-couvC’est une aventure peu commune que nous racontent ici Fabien Grolleau et Jérémie Royer. Peu commune, car c’est celle d’un homme, peintre passionné des animaux, qui a décidé au XIXe siècle de parcourir les Etats-Unis pour peindre et répertorier tous les oiseaux d’Amérique. Et c’est une histoire vraie.

Ce récit de J.J. Audubon, très connu aux Etats-Unis mais beaucoup moins en France, est donc aussi un grand voyage, un western qui nous fait traverser les grand espaces sauvages, du Kentucky au Missouri en passant la Nouvelle Orléans, magnifiquement dessinés.

Couv_280509« Ancien officier de l’armée révolutionnaire, condamné à la prison à vie pour sa participation, au coté de Toussaint Louverture, à la lutte pour l’indépendance de Saint-Domingue, Honoré Dimanche se voit proposer un marché par un intrigant et puissant personnage. Ce dernier offre de lui rendre sa liberté en échange d’une mission à haut risque.

Mais pour l’accomplir, Honoré doit d’abord réintégrer l’armée française au rang de simple soldat… »

Dans cette armée, ce soldat infiltré fera la rencontre de Félicien, un jeune blanc-bec un peu foufou, avec qui il fera malgré lui équipe.

Voilà une bonne suprise ! Fred Salsedo, dont les mines patibulaires mais très drôles des pirates de « Ratafia » sont restées dans nos mémoires, et Régis Hautière, à qui l’on doit « La Guerre des Lulus » ou plus récemment les aventures des « Spectaculaires » , nous livrent une nouvelle série très prometteuse !

Couv_254551« Toutes les bonnes choses ont une fin… même la Guerre !

La Première Guerre mondiale vide une île bretonne de ses hommes.

Il ne reste plus que les enfants, les vieux, les femmes et… Maël.

Malgré ses envies de défendre la patrie, il n’est pas mobilisé, car il a un pied-bot. Il devient le seul homme, jeune et vigoureux, de l’île. A sa façon, il participe à l’effort de guerre en distribuant le courrier aux habitants, des femmes essentiellement.

Celui que toutes ignoraient découvre ainsi tous leurs secrets ! »

album-cover-large-27005Les écoutes agitent tout le monde. La France en parle. Le monde en parle. La Lybie et  La France conviennent de faire du commerce ensemble, et le premier achète au second un programme d’écoute.

Sarkozy, Khadifi, Guéant et toute la clique est mouillée.

Les journalistes prouvent assez rapidement que les écoutes servent aussi au trafic d’armes mais cela met du temps à intéresser le public.

Couv_192959En parcourant la liste des auteurs qui seront bientôt présents au festival « Pré en bulles » près de chez moi (et de chez toi ?) en septembre, je suis tombé sur des dessins incroyablement beaux d’Alain Brion.

Pas spécialement passionné des chevaliers de la table ronde, je me suis tout de même plongé dans sa série « Excalibur Chroniques » … et cela s’est avéré une sacrée découverte, à laquelle je ne m’attendais pas !