Couv_181799Aux quatre coins de la planète, des phénomènes étranges sont observés. Des créatures fantastiques, venues d’un âge lointain, font leur apparition, notamment dans les eaux très profondes.

A commencer dans le Pacifique Sud où, lors du forage sous-marin dans le gouffre abyssal d’Arunkulta, les plongeurs de la multinationale Carthago découvrent accidentellement une caverne antique… ainsi que son occupant : le Carcharodon Megalodon, un requin préhistorique gigantesque censé avoir disparu il y a des millions d’années ! Face à la créature, les plongeurs ne font pas long feu et finissent vite dévorés.

Couv_254551« Toutes les bonnes choses ont une fin… même la Guerre !

La Première Guerre mondiale vide une île bretonne de ses hommes.

Il ne reste plus que les enfants, les vieux, les femmes et… Maël.

Malgré ses envies de défendre la patrie, il n’est pas mobilisé, car il a un pied-bot. Il devient le seul homme, jeune et vigoureux, de l’île. A sa façon, il participe à l’effort de guerre en distribuant le courrier aux habitants, des femmes essentiellement.

Celui que toutes ignoraient découvre ainsi tous leurs secrets ! »

album-cover-large-27005Les écoutes agitent tout le monde. La France en parle. Le monde en parle. La Lybie et  La France conviennent de faire du commerce ensemble, et le premier achète au second un programme d’écoute.

Sarkozy, Khadifi, Guéant et toute la clique est mouillée.

Les journalistes prouvent assez rapidement que les écoutes servent aussi au trafic d’armes mais cela met du temps à intéresser le public.

9782205073904_1_75Avec ce nouveau tome, la série de science-fiction de Léo, Corine Jamar et Fred Simon prend de l’ampleur et s’accélère.

L’histoire se situe dans un futur qu’on peut qualifier de post-apocalyptique, après une grande « troisième guerre » . Cette guerre, au delà des dégâts matériels et climatiques, a eu de nombreuses conséquences : le racisme est omniprésent, mais inversé : les noirs sont majoritaires et ont accès aux postes à responsabilités et à de grandes carrières, alors que les blancs sont une minorité à la mauvaise réputation.

album-cover-large-23803La maison d’édition Sixto, vous connaissez ? Nous, on connaît déjà un peu : la Loutre Masquée avait rencontré il y a quelques années Olivier Keraval, qui y avait publié « Danse macabre » , un polar se déroulant dans la ville de Rennes. Il y avait aussi eu « Saint-Mal » qui se déroule à Saint-Malo, ou encore « L’ange noir » et « Les voleurs de cerveau » , dont le décor est la ville de Nantes.

Cette fois, c’est une virée nocturne dans les rues de Brest qu’on vous propose. Cela vous dit ?

Il s’agit là d’un OVNI bédéesque, qui est un hommage à Mac Orlan, écrivain de romans d’aventures, dont notamment « Le Quai des Brumes » .

Je vous rassure tout de suite, si la BD est truffée de références à cet auteur, il n’est pas nécessaire d’être connaisseur pour l’apprécier !

L’histoire raconte l’arrivée à Brest de Marin, un jeune parisien qui écrit une thèse sur Mac Orlan. Il a rendez-vous avec un libraire, qui l’a invité à venir découvrir une œuvre inconnue de cet auteur en sa possession.

couv« L’enfer vert, vous connaissez ? Moi non plus. La forêt amazonienne, c’est vraiment un endroit où je n’aurais jamais eu l’idée de mettre les pieds. »

C’est sur cette phrase de Davodeau que s’ouvre le « Manuel de la jungle » . Nous vous avions déjà présenté Nicoby pour son album « À Ouessant (dans les choux) » , vous vous souvenez ? Hé bien, cette fois ce n’est pas sur une petite île bretonne qu’il nous emmène, mais en Guyane, au coeur de la jungle !

Son comparse Joub et lui-même y sont invités par un ami, pour une initiation à la vie dans la forêt amazonienne. Et cet album est le compte-rendu de cette histoire vraie. Allez, prenez place sur la pirogue, cela va bien se passer, mais oui… 😉

Colt Bingers l'insoumisOn ne parle pas de Colt BINGERS, on vit Colt BINGERS ! Que dire de cet « ancien flic à la recherche du meurtrier de sa femme ; sa seule piste : le tueur est un borgne unijambiste » ? Et bien tout est dit, justement.

Cela flaire le Clint EASTWOOD a plein nez… Autant dire que les méthodes sont assez expéditives pour ce mercenaire assoiffé de vengeance ! Il enjambe donc sa Harley et fait le tour des Etats-Unis…

MermaidDans le tome 1, nous avions laissé Romane Pennac, dans une intrigue floue et inquiétante : Dans un Paris post-apocalyptique, il y était question d’une firme américaine de production de méthane (nouvelle source énergétique internationale) qui joue avec la génétique, et d’un dauphin doué de la parole, appelé Delph.

Romane et son nouveau chef (un agent de l’ONU) s’apprêtent à « faire un tour » à l’usine d’Algapower qui cache beaucoup de choses. Un entrainement intensif, en apnée, avec Delph s’organise… pour une entrée discrète dans les locaux de l’entreprise. Seule la canalisation d’eau usée de l’usine permet d’entrer sans déclencher les alarmes et de tromper la vigilance des nombreux gardiens…

Le « Normandie » était le fleuron de la marine française d’avant guerre. Ce prestigieux bâtiment fait encore rêver, même ceux qui le l’ont jamais vu… tout comme « Le France ».
C’est un magnifique album que l’on tient entre ses doigts.